En bref Sniperland V6 !

Kit S.R.U SR-SNP-10

Suite de l’article sur les kits S.R.U avec aujourd’hui le test du kit pour VSR-10

PART TWO

  • SR-SNP-10

 

Comme pour le PDW-K le kit est fourni dans une boite avec de la mousse alvéolée afin de protéger les pièces car ici on a le droit à un beau puzzle 3d. Niveau look on reste résolument dans un aspect science fiction avec cet habillage pour le vsr-10, ainsi il ne détonnerait pas dans un GN cyberpunk, l’ensemble me fait penser à la série BD « Nash » de Delcourt pour les amateurs …

 

 

APERCU GENERAL

Une fois monté le kit à un coté anguleux assez sympathique cela est encore plus vrai avec un g-spec avec le canon qui s’arrête au ras du châssis, l’effet est moins marqué avec le pro-sniper et les quelques centimètres de canon « rond » qui cassent le cote futuriste. . Dans notre cas le kit est de coloris blanc pour un environnement neigeux ou bien pour permettre de le peindre dans la couleur souhaitée, pour ma part cela serait un gris pour renforcer le coté urbain.

 

DANS LE DETAIL

On retrouve le sens du détail précédemment vu avec le PDW-K à savoir du ris un peu partout sur le plan vertical, concrètement vous en avez un pour la lunette de 23 cm , un devant de 21 cm pour le montage d’un désignateur laser, d’un faux pvs-22 ou autre, sous le fut avant de 23 cm pour le bipied ou une éventuelle poignée et enfin un situé à l’arrière pour la mise en place d’un monopod. Une fois ainsi monté un VSR G-Spec ne mesure plus que 81 cm, quand on parlait de snipe urbain.

 

 

Ici aussi on distingue bien le sens d’impression des pièces surtout en lumière rasante, à un moment j’ai pensé poncer avec un papier de verre type 1000 puis je me suis dit que ça donnait du cachet à l’ensemble, une sorte de ronce de noyer moderne. On trouve à l’arrière un point métallique pour une fixation QD, toujours à l’arrière on à un plastique de couleur noire sensé donner un effet talon de crosse. A l’épaulement la matière semble un poil plus souple que le reste du kit, est-ce un effet placebo ?  Je parlais tout à l’heure de la longueur du canon, suivant que l’on se base sur un g-spec ou bien un pro SRU fournit une bague de calage qui permet une précision d’ajustement assez bluffantes. Ainsi vous êtes sûr que votre précision ne sera pas affectée par un mouvement parasite.

     

MISE EN PLACE

Cette fois ci nous avons une notice pour le montage et il vaut mieux car l’ordre est important ainsi si vous êtes comme la plupart des français à ne jamais ouvrir une notice vous risquez d’être fortement embêté et de  devoir alterner montage et démontage un certain nombre de fois.

Il convient donc de démonter l’ensemble cylindre bloc détente de votre VSR-10 pour le greffer dans la partie principale du kit puis d’assembler progressivement la structure du kit mais tout est à la portée d’un enfant en suivant les indications. Le plus embêtant étant de bien maintenir les écrous dans les pièces afin d’y fixer les vis (je vous conseille de mettre un peu de graisse pour que celle-ci maintienne l’écrou au bon emplacement pendant les manipulations).

     

 

Une fois le kit monté le SNP-10 ne pèse que 3.5 kg en version pro-sniper

Le kit est conseillé pour un bolt sans upgrade car le bras déporté qui permet le réarmement n’est pas fait pour résister à un ressort « d’amortisseur », nous l’avons monté sur une réplique à 400 fps sans soucis apparent, sinon dans le pire des cas passez par un kit Mancraft ou Wolverine, d’ailleurs au vu de la crosse on doit pouvoir bricoler quelque chose…

En termes de prise en main j’ai trouvé que le vsr-10 ainsi monté avait plus de « consistance », je ne sais pas si c’est dû à un déplacement des masses mais il ressortait comme psychologiquement plus costaud. Personnellement j’ai trouvé la longueur de crosse un peu courte pour épauler (je fais 1.90m) néanmoins des gabarits « normaux » n’ont pas eu ce soucis  au vu des différentes personnes qui l’ont essayés.

 

EN JEU

Je ne l’ai pas vraiment essayé car la configuration du CQB ne permettait pas de tir longue distance sans risquer d’un individu sorte d’une porte à 20m, néanmoins je peux dire que le kit semi-bullpup permet de gagner quelques précieux centimètres en termes d’encombrement, que le levier d’armement ne pose pas de problème pour être réarmé dans le feu de l’action et, enfin, que le look ne laisse pas indifférent.  En chipotant on aurait pu apprécier que la réplique permette l’emport d’un chargeur supplémentaire comme sur un DSR-1 ou les vielles crosses Carrot pour APS-2.

CONCLUSION

On va quasiment reprendre les points du PDW-K précédemment testé , à savoir un look futuriste pour un snipe, quelques éléments permettant d’optimiser la réplique (réarmement type bull pup, ris à profusions, point de fixation QD).

Points positifs :

  • Look
  • Efficacité
  • Rigidité

Points négatifs

  • Penser à vérifier le serrage de la nombreuse visserie, je conseille fortement le frein de filet.
  • Résistance du levier de réarmement pour des très grosses puissances ? (pas testé)
  • Coût, à savoir 269 euro chez OPS-Store.

 

Catégorie:Review

2 commentaires

  1. Étant donné qu’il est actuellement chez moi pour tests et modifs, je vais apporter quelques petites précisions. Tout d’abord, penser a coller les écrous prisonniers dans leurs emplacements, il est très facile de perdre les vis Allen ainsi que leurs écrous. On en retrouve facilement cependant sur Ali et consorts. C’est du M5 tête plate Allen.

    Deuxièmement, le kit est actuellement monté en mancraft, et ce n’est pas concluant avec un cylindre d’origine de bar10 aluminium. Trop de jeu, pas assez de rigidité et le système peine a être réarmé. Je vais prochainement le tester avec un cylindre plus costaud (PPS) et on verra.

    Ensuite, le gros avantage de ce kit c’est qu’il permet de garder un accès total au réglage du hopup, pour peu qu’on garde le système d’origine, suffisant pour le jeu avec un levier upgrade (ou Marui !)

    Enfin, le puits de chargement plus profond demande un temps d’adaptation et une petite boucle de paracord pour pouvoir le sortir. facilement.

    Pour l’instant c’est tout, j’espère trouver bientôt le temps de terminer tests et réglages !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.