En bref Sniperland V6 !

Sac EBERLESTOCK G4 OPERATOR

Aujourd’hui nous allons nous attaquer à du lourd : le sac G4 Operator de la marque américaine Eberlestock.
Sur le site américain vous retrouverez les spécificités des différents camo et les autres sacs .
Nous nous attarderons sur le camo DRY EARTH dit « terre sèche ».

Les sacs Eberlestock sont beaucoup critiqués pour leur poids à vide et leur manque de confort. Le G4 a été créé, suite aux défauts des Gunslinger et Phantom et présente des améliorations pour une utilisation par des Snipers. Après de nombreux tests et retex de terrain, le G4 demeure le must de la marque et donne à son utilisateur le meilleur potentiel que doit offrir un sac sur le terrain.

 

VUE GLOBALE .

 

Rentrons plus dans les détails .

On peut déjà remarquer le système de réglages du portage en hauteur, plus les sangles gauche et droite pour la profondeur du réglage, on a une barre aluminium qui permet d’avoir une certaine rigidité du portage ( sur la version 2, La nouvelle armature Intex dispose d’un socle plus court et moins arrondi. En plus de réduire le poids, il garde garde la même rigidité et la stabilité que le modèle précédent) ainsi que du résille sur le rembourrage en contact avec le corps pour une meilleure ventilation de la transpiration. La ceinture dispose de passants Molle pour pouvoir mettre en poches ce que l’on désire.
Une vidéo de réglages d’un sac à dos est visible sur le Net.

 

La spécificité de ce sac est que l’on peut mettre dans le scarab, un fusil de précision d’une longueur jusqu’à 1,50m, tests du MSR 338 en déployant la queue de castor et sa capuche.

 

L’ouverture du scarab !

 

Les doubles poches de part et d’autres du sac permettent d’accueillir des poches hydratations de 3 L et de les garder suspendues par le mousqueton plastique .

 

Sur les côtés du sac et ses double poches, on distingue une ouverture sur le côté d’une seule fermeture éclair, permettant le transport d’objet long ! des passants molles sont prévues à cet effet .

 

Sur le dessus du sac nous avons 2 grandes poches, l’une orientée vers l’avant et l’autre vers l’arrière, avec ses ouvertures pour passer les fils radios.

 

Passons à l’intérieur du sac, déjà nous pouvons voir comme sur le Gunslinger , une rallonge permettant un emport plus volumineux .

1ère partie du sac !

 

L’organisateur interne, poche étanche et à gauche comme à droite, des poches résilles à fermeture éclair.

 

On peut s’apercevoir que le sac est en 2 parties, séparée par un fond en fermeture éclair.

 

Les 2 poches externes sur le devant du sac, chacune face à sa partie.

 

Encore des poches fourre-tout sur les cotés.

 

Sous le sac nous avons une poche qui renferme le protège sac en couleur coyote, ici remplacé par du DPM .

 

Exemple de différence entre leG3 Phantom et le G4 Operator, sur le système de réglage du portage.

 

Petit exemple sur le portage pour apercevoir ce que ça donne sur un gabarit comme moi !
Gros sac, là pour l’exemple, il est bourré de tarp, duvet, hamac etc…pour donner du volume !

 

Ma conclusion : malgré le poids à vide de 4.5 kg et les bretelles qui semblent manquer de largeur pour supporter confortablement le poids porté, ce sac reste l’accessoire ultime des snipers.
Ayant utilisé le G3 à travers différents challenges snipers comme la Plume Blanche, le G4 plus gros et amélioré s’avère très sécurisant pour votre matériel : le bolt est protégé des coups et de la météo capricieuse. Il contient suffisamment de place pour prendre (si vous arrivez à tout porter) tout le matériel pour votre OP, car effectivement il peut vite devenir un gros sac et relativement lourd une fois chargé !
Pas besoin de plus de contenance ( 77 L) pour une utilisation en airsoft.

– Mino –

Catégorie:Review

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.