Sac 5.11 IGNITOR

Toujours à la recherche de sac compact mais permettant de ranger une réplique longue pour aller sur des op « milsim » j’avais repéré dès septembre le nouveau sac ignitor de 5.11. Celui-ci semblait présenter un rapport volume / poids / fonctionnalités très intéressant. Le concept semble tourné vers les randonneurs, chasseurs ou tireurs à la journée.

 

VUE GLOBALE

Ce sac est donné pour un volume de 26 l on se situe donc entre un rush 12h et un rush 24h pour ceux qui connaissent la gamme. Par contre il donne l’impression d’être plus élancé que les modèles rush, on y retrouve le système de portage externe pour y glisser un sac de couchage ou un casque ainsi que les nombreux passants molle mais que sur la face avant ou les bretelles. Mais à mon sens la grande nouveauté réside dans le système de portage du sac.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DANS LE DÉTAIL

Le compartiment extérieur

5.11 continue avec son système de « double compartiment » mis en place il y a quelques années, le principe étant d’avoir une partie facilement accessible pour y ranger votre EDC (couteau, lampe, papier, clés)  et un compartiment principal moins accessible pour le matériel plus volumineux (vêtements, gear, etc…

Le compartiment principal de ce rangement extérieur mesure environ 36*20*environ 10cm d’épaisseur.

 

 

 

 

 

 

A l’intérieur on trouve 4 poches ; 2 sur chaque face celles-ci sont assez grandes pour contenir 1 chargeur de 5.56  chacune et derrière celle coté sac on à également une pochette avec un accessoire qui m’est devenu indispensable une petite dragonne avec mousqueton pour clef (ou comment ne pas les perdre et les chercher pendant des heures en vidant le sac !).

Il y a « seulement » 5 poches si on compte, ce qui est bien suffisant et évite de ne plus retrouver ses affaires comme cela m’arrivait avec les rushs.

L’inter-sac

Situé entre le compartiment principal et celui extérieur cet emplacement cousu par le bas est retenu par 2 petits filets sur les cotés. Il permet une ouverture à 180 degré ce qui laisse la possibilité d’y coincer d’important volume comme un sac de couchage, une bâche ou votre blouson. Cette partie se referme via 4 sangles (2 en position basses et 2 en position hautes) avec des boucles, YKK type fastex ayant un nouveau design, qui partent de la partie extérieure et se fixent sur le compartiment principal. Ce système permet une bonne compression et tenue de la charge mais bloque l’accès au compartiment principal, point que j’avais préalablement remonté lors de la review du rush 72.

 

 

 

 

 

 

 

Là où il y a nouveauté sur cet intersac c’est qu’il est désormais possible de l’utiliser pour le port d’une réplique longue, un peu comme le système des sacs golani. Ici on trouve une double shock cord, avec un verrouillage original, pour le maintien de l’arme sur sa partie haute mais également une ouverture zippée au fond du sac pour un M4 court mais si vous voulez y ranger votre snipe vous avez la possibilité de sangler  le système tiers scabbard de 5.11.

Sur la face interne de cet inter-sac se trouve une poche large mais peu épaisse pour par exemple y glisser vos abaque de tir ou un kestrel.

Le compartiment principal

 

 

 

 

 

 

En haut de celui-ci se trouve une pochette accessible par l’extérieur ou l’intérieur permettant l’emport d’objet à avoir rapidement sous la main : lampe, multi-Tools, petit GPS ou barre céréalières. Une partie de cette pochette est composé d’un filet permettant de voir ce qui est dedans.

Le compartiment principal s’ouvre avec un double zip. A l’intérieur du sac sur la face interne on trouve 1 compartiment en mesh (celui est désormais plus dense que sur les anciens sacs)  permettant de ranger un portefeuille ou une phablette mais guère plus.

De l’autre coté du compartiment principal on trouve une grande poche en nylon pour y glisser votre camelback et il y a une sangle pour le fixer en partie haute du compartiment principal.

Niveau emport j’y glisse le nécessaire vestimentaire pour une op 24h en autonomie.

Sur la partie exterieure en position basse se trouvent des sangles de compression pour permettre d’optimiser le volume du sac.

 A l’extérieur du sac

Le sac est fabriqué à base de cordura 840D pour le fond du sac et 300 deniers pour le reste, on obtient un sac résistant mais surtout léger avec 1.4 Kg sur la balance. On note 2 poches étroites latérales où l’on peut ranger soit 1 bouteille de 1 litre, soit une bouteille de gaz ou bien de 6000 billes, à l’extérieur de ces poches latérales on trouve également un filet mesh élastiqué qui peut contenir une bouteille de 1.5l.

Le sac est recouvert de sangle molle sur la face extérieure et on remarquera l’apparition de bande demi molle (mauvais esprit s’abstenir) pour y fixer des poches UCR et également donner un aspect moins militaire au sac (cela est plus visuel avec le sac de coloris noir).

Une partie du sac est recouvert d’une sorte de suédine, doux au toucher, celle-ci est conçue pour fournir un grip pour l’accroche de vos patchs.

Enfin on notera un recouvrement de tissu en position haute de la partie dorsale pour sortir le flexible du camelback tout en protégeant le contenu du sac, néanmoins mon embout de camelback n’y passe pas ?

Portage

C’est la grosse nouveauté 5.11 mise en place avec ce ignitor, le système de portage/suspension à été entièrement remanié et porte le nom de zéphyr (ndlr cela me rappelle un best seller de la chaussure tactique).

Le système s’articule autour d’une plaque rigide (plastique dur et armature métallique) celle-ci est préformé de forme bombée pour éviter que le sac ne repose sur votre dos, l’ensemble permettant un passage d’air qui va limiter la transpiration. Les sangles de maintien ainsi que la ceinture sont en mesh 3D pour le confort et la légèreté de l’ensemble, des sangles rappels de charges pour l’ajustement sont présentes. On relève la présence de nombreux passant molle et demi passant molle pour pouvoir y mettre le tuyau d’hydratation ou vos poches préférées. Les panneaux mesh 3D présents sur la ceinture peuvent être enlevés par contre la sangle de ceinture, elle, reste fixe. Au final l’ensemble est donné pour pouvoir transporter une quinzaine de kilo confortablement une fois le tout bien ajusté.

J’ai réussi à y loger en serrant un de quoi tenir 48 heures : tarp / sac de couchage / matelas de sol / nourriture / 3l d’eau / vêtements / trousse de secours.

A l’utilisation

Ce sac à été testé sur plusieurs déplacements que ce soit urbain, randonnée et sur une séance de tir  il en résulte qu’il possède une bonne capacité d’emport avec de multiples rangements bien conçus, Au niveau portage je l’ai trouvé très confortable il n’y a quasiment pas de ballotement lors de l’utilisation du système de portage d’arme longue ce qui est un bon point par rapport à d’autres système de portage d’arme que j’avais essayés. Même à genou ou allongé le sac ne pose pas de problèmes de confort ou « maniabilité » et reste d’un profil relativement discret.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les sangles sont largement proportionnées (on peut les fixer via l’élastique de maintien prévu) et même un utilisateur « enveloppé » pourra ajuster la ceinture et les bretelles.

Lors d’une randonnée familiale le sac à même servi de portage pour ma puce, et il étais plus confortable pour moi que mon sac à dos dédié a cette usage , pour elle moins ^^. Mais il a tenu sans sourciller les 12 kg avec la possibilité de passer les bras de l’enfant au dessus ou sous les sangles de blocage hautes.

Je n’ai pas pu tester la résistance des nouveaux matériaux du sac aux éléments climatiques, car celui-ci ne comporte pas de housse imperméable, bien qu’une des poches présente puisse parfaitement convenir pour ranger cette housse.

Personnellement j’ai pris la version sandstone qui correspond plus à mon besoin lors d’op, celle-ci se camoufle assez bien sur un environnement terre ou boisé, en milieu urbain la version noire sera plus à son aise voir même discrète auprès des personnes que vous pourrez croiser.

Conclusion

Ce nouveau modèle de sac par 5.11 répond parfaitement aux exigences d’une op 48 heures optimisé, d’un randonneur ou bien d’un chasseur pour une journée en autonomie. J’ai beaucoup apprécié le small factor le confort et la légèreté de l’ensemble.

Points positifs

  • Rapport taille / volume
  • Confort
  • Possibilité port d’une réplique longue

 

Points négatifs

  • Prix important même si il me semble justifié par la technicité du produit (195 euro) par contre pour le transport arme longue il faut rajouter l’option tier scabbard à 59 euro.
  • Manque housse de protection pluie

Vous pouvez trouver ce sac chez MP SEC – TERRANG  https://www.terrang.fr/sac-ignitor-16-5-11-tactical.html

Catégorie:Review

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.