une tente de moins d’un kg !!!

Cet article s’adresse à vous le fan de milsim : comment avoir le moins de poids possible dans le sac à dos mais pouvoir dormir confortablement même sous la pluie ou le froid ?  pendant des années j’ai cherché à résoudre cette équation que ce soit avec un tarp ou avec un sursac goretex etc .. Je vais vous apporter un élément de réponse avec une tente inconnu du grand public la GOGO LE de chez NEMO.

L’entreprise NEMO est surtout renommée dans le monde de la randonnée légère voir du cyclotourisme, elle à commencée à être importé dans nos contrées en 2012, et présente des innovations intéressantes comme vous allez le découvrir.

Présentation

La tente que je vous propose  est un modèle monoparoi, elle est fabriquée à partir de nylon ripstop 40 deniers waterproof respirant pour le toit et 30 deniers imperméabilisé pour le tapis de sol.  Les deux points forts de cette tente résident dans son extrême compacité ainsi que dans son poids inférieur à 1 kg. Pour arriver à cet exploit la société américaine NEMO a innové en présentant un arceau gonflable « airbeam » c’est donc vous-même qui rigidifierez la tente en la gonflant.

 

 

 

 

 

Prise en main

La tente est livrée dans un petit sac imperméable dédié, lequel servant également à compresser le volume global de celle-ci, avec 5 piquets et une pompe à main. La taille de l’ensemble est assez bluffant et permet de ne pas griller tout l’espace de son sac à dos en embarquant une tente «  standard ».  Ce qui peut surprendre c’est la couleur assez « printanière » de la tente mais celle-ci est plus prévue pour un public légèrement diffèrent que celui de notre activité. Néanmoins bien placé au milieu de la végétation cette couleur reste discrète comparé à un beau rouge de tente 2 secondes … Sur toutes les utilisations nuits effectuées avec je n’ai jamais été spotté.

 

 

 

Le montage 

Il s’effectue très rapidement, en moins de 5 mn chrono en main de jour et moins de 10mn de nuit (testé pour vous ^^).

Step one : étaler la tente au sol et de fixer les piquets en tendant au maximum la tente

 

 

 

 

 

 

step two : il suffit de gonfler l’arceau via un système de pompe. Cette « pompe » fonctionne de la manière suivante : on souffle dans la « poire » fournie puis on écrase celui-ci pour transférer l’air sous pression dans l’arceau.

 

 

 

 

Step trois : fini ! Difficile de faire plus simple, en option on peut rajouter une tige ou branche à l’extérieur au niveau des pieds pour rehausser cette partie je vous expliquerais l’intérêt plus tard.

 

J’ai essayé de gonfler l’arceau à la bouche mais on n’arrive pas à suffisamment le rigidifier il ne faut donc pas perdre / oublier cette pompe.  Une fois les piquets enfoncés on peut gonfler l’arceau de l’intérieur en étant protégé des intempéries ce qui peut être un gros plus sous une pluie battante.

 

Une fois la tente opérationnelle on obtient un espace très « low profil » avec une hauteur max inferieure à 70 cm au point le plus haut pour 2m90 de longueur extérieure, je vous ai fait quelques photos avec un sac et tapis de sol afin de vous donner une idée. Pour la démonter on appuie « à vide » sur la valve comme pour dégonfler un vélo (je vous conseille de bien mettre le tube en pression pour le vider a fond et réduire son volume au max) puis démonter les piquets et replier la toile.

 

 

 

Dans le détail

Une fois la tente montée on se rend mieux compte de l’aménagement intérieur. Celui-ci comprend la partie principale mais aussi une abside de 50cm de profondeur donc suffisamment grande pour y loger un sac 70 litres, votre réplique ou bien pouvoir faire la popote à l’ abri des intempéries.

La partie principale mesure environ 2m 40  donc même les grands gabarits y seront à leur aise il faut juste ne pas être claustrophobe car la tente est très basse en partie distale. Il existe deux ouvertures soit par l’abside soit par l’ouverture latérale, à noter que les deux entrées sont pourvues de moustiquaires zippées.

On peut remarquer pas mal de petites choses prévues pour un confort accru les points d’attaches des piquets sont élastiqués cela semble anecdotique mais à l’intérieur ça permet de bouger sans arracher la tente de ses points de fixation. Niveau rangement on trouve une petite poche filet bien pratique au niveau de l’abside pour déposer clef, tel ou autre ainsi qu’un crochet en partie haute de l’arceau pour y mettre votre lampe. Il y a également un système pour permettre de garder l’ouverture de côté ouverte, cela peut paraitre évident mais ce n’est pas souvent le cas.

 

 

 

 

 

 

 

Sur le terrain

J’ai utilisé cette tente sur des randonnées standards et sur op, comme je le disais plus haut le poids et le small factor sont des gros plus pas besoin d’avoir un sac à dos énorme pour pouvoir dormir confortablement.  En configuration été un sac deux jours suffit pour emmener la tente, un sac de couchage et le matelas gonflable. Si votre op a lieu au printemps ou en automne la tente est toujours opérationnelle car c’est une 3 saisons c’est juste votre duvet qu’il faudra adapter.   La GOGO LE a été testé sous la  pluie et le vent sans soucis, c’est juste impressionnant de voir sur de fortes bourrasques l’arceau se plier puis reprendre sa forme (il ne peut pas rompre il est gonflé..). Par contre testé par -7° il se produit un phénomène de condensation car  c’est un modèle simple paroi, résultat de l’eau se forme sur la toile intérieur et descends sur la partie basse de la tente c’est-à-dire vos pieds dans le sac de couchage. C’est pour cela que le fait de disposer un bâton ou une tige à l’extérieur qui va remonter cette partie basse peut limiter le problème. Avec l’expérience j’ai trouvé deux solutions : ou bien protéger le bas du sac de couchage en l’enveloppant dans un grand sac, ou bien, garder ouverte les 2 entrées de la tente pour brasser l’air intérieur et éviter le phénomène.

 

Le fait que la tente ne soit pas haute permet de s’en servir comme d’un abri pour faire un poste d’observation mais dans ce cas je vous conseille de la recouvrir avec un tarp camouflage, il est possible sur commande spéciale de l’obtenir dans un tissu camouflage. Revers de la médaille de la forme basse n’espérez pas vous changer dedans  si l’enfilage d’un pantalon ne pose pas trop de problème celui d’un tee shirt reste compliqué…

 

Bref le concept est très intéressant mais je ne comprends pas pourquoi l’idée de l’arceau gonflable n’a pas également été retenu pour la partie basse, d’ailleurs je travaille sur un prototype perso en ce sens …

 

 

 

 

Au final

Une tente super pratique, extrêmement compacte et rapide à monter, plutôt à privilégier pour des op ou des randonnées l’été même si opérationnelle en demi saison. Maintenant parlons des choses qui fâchent car cette tente est vendue aux alentours de 400 euro.. ce qui parait  onéreux malgré la technicité et les points positifs du produit

édit 07/08/19  je revends ma tente : état neuf 250 euro

laissez moi un msg 😉

Points positifs :

  • Poids
  • Compacité plié et dépliée
  • Facilité de montage
  • Résistance aux intempéries

Points négatifs

  • Coût
  • Disponibilité
  • Espace intérieur restreint

GroquiK

Catégorie:Review

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.