Gear Opé Sniper 48h

De la ghillie suit en passant par les gants realtree ou le spandoflage tout est là. Venez aussi parler de gear spécifique au sniping : eberlestock, matelas de tir, etc...
benounn V2
sharpshooter
Messages : 156
Inscription : 22 déc. 2015 10:09
Localisation : Lyon
Contact :

Gear Opé Sniper 48h

Message par benounn V2 » 13 avr. 2022 17:30

Bonjour à tous,

J'ai rédigé la semaine dernière un post sur facebook suite à mon passage l'opé crossroad. Il y a eu pas mal d'échanges alors je pense que ça a sa place ici!
Je vois trop souvent des gens souffrir et abandonner une opé à cause de lacunes liées à la gestion des conditions climatiques... et ça c'est chiant pour tout le monde, donc pour éviter que ça n'arrive trop souvent, voici ma kit liste.

Si vous voulez plus de détails n'hésitez pas !


Météo annoncée 10-15°C en journée 0°C la nuit possibilité de neige le dimanche matin Vent.
Contrainte : autonomie totale de vendredi 20h00 à Dimanche 12h00.
Mon emport a été pesé à 15kg (Avec 2 kg de trucs facultatif, et mes couches chaudes sur moi) Ce poids est pour moi tout à fait acceptable.
Il s'agit d'un sac 30 L.
Je partage 3 photos :
-Tenue de combat, Vêtements chauds, Contenu du sac à dos.

Image

- Tenue de combat, rien de bien compliqué.
Pour cette opé où j'évolue en tireur d'élite, pas besoin de porte plaque. être vu c'est être éliminé, porte plaque ou non...
J'ai une ceinture de combat avec un gbb, un chargeur sup, une paire de jumelle, et une poche foure tout.


Image


- Couche chaudes.
En tant qu'alpiniste, j'ai accès à du matériel un peu qualitatif, mais pas que... En tout cas, j'utilise toujours la stratégie multicouches.
Mon obsession 1 : ne pas être mouillé (le plus grand ennemi)
=> Faire attention à ne pas transpirer, surtout si on sait qu'on enchaine avec une phase statique.
=> Prendre le temps de faire sécher ses vêtements dès que possible.
Mon obsession 2 : Protéger les extrémités (Tête, main, pieds) qui sont responsables des plus grosses pertes de chaleur (Gants, chaussettes chaudes (avoir des rechanges) et bonnet ou mieux chapka!
On a donc pour protéger le haut du corps :
- vetement technique manche longue haute capacité de séchage
- micropolaire
- polaire sans manches
- micro-doudoune plume (en particulier pour les phases statiques)
- gore tex 2 couches (en particulier pour la pluie et le vent)
Toutes ces couches, passent sous mon combat shirt, ce qui me permet de toujours garder le dress-code adapté à la mission.
Je prends toujours une couche de plus que ce que je prévois de porter.
Pour les jambes :
- Collant de trail hiver
- Pantalon étanche (si risque de pluie ou fort vent, ou terrain humide)
Si les conditions sont terribles, je mets mon pantalon softshell de ski de rando.


Image


Enfin le sac à dos :
Ici nous étions en mode "ateliers/exercices" (enfin c'est ce qu'on pensait...) avec une possible grosse dégradation de la météo.
J'ai donc pris ma tente (1kg) en cas de sécurité.
Mon bivouac au top
- Sac de couchage cumulus panyam 600 (plume) (<1kg)
- bivy bag (<100g)
- Tapis de sol gonflable exped (<250g)
- Tarp décath 2mx3m
Volume occupé = dérisoire! Je mets tous ces éléments dans un sac étanche si il y a un risque de pluie.
Pour le reste, j'ai un sac avec ma bouffe (1 jetboil pour 2-3 opérateurs) .
4,5 L d'eau (il faisait pas très chaud, donc faible conso)
Trousse à pharmacie complète (dont compeed, pastille eau, medoc de base et de quoi gérer des coupures.)
Lampe de poche, scie (bcp mieux et léger qu'une machette)
Matériel orientation, carnet de note, etc.
Trousse à outil pour la réplique.
Et c'est tout!



Je bannis toujours les objets qui vont "peut-être" servir et ne garde que ce qui sera utile.
En l'occurrence, pour cet opé, j'aurai pu me passer de certaines choses, mais rien de trop lourd!
Voilà pour moi, je souhaite simplement partager mon expérience, chacun fait en fonction de ses capacités physiques, (perso, je peux me permettre de porter plus si besoin) et de sa résistance à l'environnement (j'ai plutôt une bonne résistance morale et physique au froid). Le matériel est important, mais il est encore plus important de savoir "gérer" le froid, ce qui est une autre histoire! (et on peut en parler si vous voulez)
N'hésitez pas à donner vos trucs et astuces, ils sont les bienvenus!
(Je sais par exemple que certains utilisent des chaussettes chauffantes pour les pieds... il parait que c'est bien mais je n'ai jamais testé! )
Image

Avatar de l’utilisateur
Snake118
Adhérent Sniperland
Messages : 541
Inscription : 08 mai 2014 22:48

Re: Gear Opé Sniper 48h

Message par Snake118 » 13 avr. 2022 20:25

Top merci beaucoup. Je dirais que pour le poids porté, la qualité du sac y est pour beaucoup. Je fais énormément de randonnées (journalières à cause des enfants) en changeant de sac à dos (je suis passé d’un quechua à un mammut) je peux emporter pas loin de 5kg supplémentaires sans en remarquer la différence, juste grâce à la construction dudit sac. Donc n’hésitez pas à tester les modèles. Et les bons magasins ont les poids à disposition pour simuler jusqu’à 50kg.

Ensuite la répartition du poids est aussi primordial pour s’économiser
Image
Image

benounn V2
sharpshooter
Messages : 156
Inscription : 22 déc. 2015 10:09
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Gear Opé Sniper 48h

Message par benounn V2 » 14 avr. 2022 12:55

Absolument d'accord.
Les sacs d'airsoft entrée de gamme n'ont pas un "portage" très qualitatif.
Du coup au delà de 15-20 kg c'est très pénalisant.

Il suffit d'aller essayer un sac osprey ou gregory pour comprendre de quoi on veut parler!

Ici c'est un tasmanian tiger
Ça fait le taf (je l'ai depyis pas mal d'années) mais y a mieux.

Remarques importantes sur la répartition des charges.
- le plus lourd doit se trouver au plus près du corps, et en bas du sac.
- tout ce qui est à l'exterieur (au hasard duvet / gourdes) et qui est mal fixé est une plaie pour le portage. (Une charge en mouvement demande un surcroit d'énergie très important)
- fondamental : le poids du sac doit reposer sur les hanches et pas sur les épaules. Il faut dès lors que l'on porte une charge lourde avoir une vraie ceinture ventrale et bien la régler!

Ça reste des infos de base de trekkeur mais ça peut aider!
Image

Avatar de l’utilisateur
Snake118
Adhérent Sniperland
Messages : 541
Inscription : 08 mai 2014 22:48

Re: Gear Opé Sniper 48h

Message par Snake118 » 14 avr. 2022 16:27

Clairement, le principe est le même. J’ai appris avec les appareils de protection respiratoire pompiers. Et ça aide grandement
Image
Image

wizard
one shot one out !
Messages : 3260
Inscription : 02 déc. 2007 1:01
Localisation : strasbourg

Re: Gear Opé Sniper 48h

Message par wizard » 19 avr. 2022 13:09

Bien pensé (du coup je retirerai rien.^^).

Je rajouterai peu être 2 choses.
- Des lingettes pour bébé. (sert de PQ et de lingette).
- Un Gobag. Histoire de poser le gros sac avant les progressions.
Osprey fait notamment un supersystème avec 2 poche amovible qui se transforme en sac.

Après, A titre purement personnelle. Je remplace:
- 2 camelbag par un dromalite de MSR. Plus fan de la vache à eau + gourde. Mais c'est personnel.
- MRE à la place de jetboy mais vu que vous le partagez, ca le fait aussi. ( Sauf si vous perdez le gars qui le porte).

- Le tarp decathlon. MMh, perso j'utilise une bache USMC (un coté marpat, un coté CB) + baton de marche.
C'est légérement plus lourd. MAIS. La bache peut servir en plus à monter une cache ou à planquer le matos (genre si vous devez dropper les sacs).
Les bâtons, outre servir de mat, peuvent aussi servir de trépied pour la réplique (et accessoirement à la marche mais la faut prévoir son coup pour pas se faire surprendre).

En tout cas très bon sac.

Voilà, sur ce genre de config. Je pars avec une claie de portage eberlestock M1frame + 2 poche eberlestock batwing.
Chaque poche fait 15L et peut servir de gobag.
Elle peuvent également se dézipper de la claie de portage pour placer n'importe quoi entre.
Des photos ici.
https://www.facebook.com/groups/5401733 ... 994044522/

J'en ai pour 2,6kg de sac dans cette config. Mais le confort de la claie de portage est inégalé.
Mystery ranch fait aussi du bon matos dans ce genre.
Image

Tu veux tout savoir sur le VSR10 ?
http://sites.google.com/site/vsreviews/

CuiCui
Messages : 6
Inscription : 12 mars 2022 13:57

Re: Gear Opé Sniper 48h

Message par CuiCui » 14 juin 2022 12:22

Merci Benounn pour ce beau retex matos comme je les aime 8-)
benounn V2 a écrit :
13 avr. 2022 17:30
En tant qu'alpiniste, j'ai accès à du matériel un peu qualitatif
Il est vrai que ce sont 2 activités assez similaires.
Pour un nouveau "milsimeur" ou joueur de dominicales qui veut se lancer dans des parties / OP de + de 8h.
Concernant "la stratégie multicouche", j'investirai d'abord dans du matos d'alpinisme que dans des vêtements techniques conçus pour les militaires...même si j'ai fait le contraire (haaa la jeunesse :D ),
Car le matos d'alpinisme même s'il est cher, il est très performant et léger, mais pour certains objets il reste fragiles ou facilement inflammable (duvet en plumes, doudounes, notamment :wink: ) donc à manipuler avec précaution.
Mais aussi il est réutilisable pour vos training en vu des OP milsim futures, des randos entre potes ou famille, des reco BSO, plume blanche, HK45 :roll: :) ...donc ça restera un bon investissement de base et les soldes sont là pour ça :wink: .
benounn V2 a écrit :
13 avr. 2022 17:30
Toutes ces couches, passent sous mon combat shirt, ce qui me permet de toujours garder le dress-code adapté à la mission.
Donc si j'ai bien tout compris (c'est pas gagné :) ) , tu mets même la goretex sous ton combat shirt ?
- Pour le combat shirt, tu prends une taille au-dessus de ta taille de vêtement habituelle ?
- Pourquoi un combat shirt ?
C'est pas compliquer ou moins rapide à enlever qu'une veste ou une smock ?
Mais peut-être plus rapide à sécher :roll:
benounn V2 a écrit :
13 avr. 2022 17:30
Mon obsession 2 : Protéger les extrémités (Tête, main, pieds)
En marchant ce n'est pas très gênant, surtout que ça fait transpirer. Mais quand on est en statique ou pour dormir, c'est une autre histoireet ça deviens une obcession :wink: .
D'ailleurs j'ai mon "kit dodo" dans un sac étanche :
- Bouchons d'oreilles.
- Bonnet ou cagoule suivant les saisons.
- Chaussettes propres, chaudes de préférence.
- Paire de gants supplémentaire, tactique de préférence ou cas où les gants principaux sont mouillés.
- LES CHAUSSONS DE TENTES :D , moi qui a les pieds gelés au point à m'empêcher de dormir, ce fut une révolution quand j'ai découvert ça suite à un reportage télé d'une expédition polaire.
https://www.snugpak.com/insulated-elite-tent-boots
Le seul inconvénient, c'est qu'il faut enlever les chaussures et ne permet pas une évacuation rapide. Mai avec un campement bien camouflé :wink:
wizard a écrit :
19 avr. 2022 13:09
Après...Je remplace:
- 2 camelbag par un dromalite de MSR. Plus fan de la vache à eau + gourde. Mais c'est personnel.
Il y a de gros débats chez les trekkeurs qui ont abandonné les vaches à eau.
Perso je garde un camelbak, j'ai adopté le concept de boire ou manger, peu mais souvent pendant un effort physique longue durée. Donc c'est testé, approuvé et en plus cela me convient.
Le seul inconvénient reproché aux vaches à eau c'est que l'on ne voit pas le niveau d'eau baisser et si on a que ça comme système d'hydrat...héééé biiin on l'a dans le baba :twisted:
En + du Camelbak dans mon sac à dos, il y aura une gourde souple avec filtre intégré déjà remplie et ça permettra de se réapprovisionner dans les sources d'eau naturelles. Si c'est en été, une bouteille plastique supp sera emportée suivant les températures annoncées, le terrain et les missions.
A cela, j'ai une gourde supplémentaire type Nalgene ou quart ; mais métallique pour la faire chauffer car je mange lyophilisé ou sachets de riz Uncle Ben's précuit; que je porte côté main faible, soit sur ma first ou second line ou dans ma smock.
Car quand mon Camelbak est vide, hop je passe sur ma gourde, dès qu'il y a une pause, je remplis mon Camel + ma gourde. Et quand je n'ai plus d'eau dans mes contenants d'eau du sac à dos, je me rationne avec ma "first gourde" :mrgreen: d'environ 1L.
Avec ce système mis en place, plusieurs "alertes" me seront parvenues avant d'être en panne sèche d'eau et d'avoir un accident d'hydratation.
wizard a écrit :
19 avr. 2022 13:09
- MRE à la place de jetboy mais vu que vous le partagez, ca le fait aussi. ( Sauf si vous perdez le gars qui le porte).
Ca m'est déjà arrivé :twisted: ou de laisser le sac mission avec le réchaud, plus longtemps que prévu et de bouffer des pâtes bolo lyophilisées froides...hééé biin c'est pas bon :twisted:
C'est pour ça quand hivers, sur moi, j'ai toujours une gourde métallique, un kit chauffe plat léger et une ration lyophilisé. Sinon en été , je mange froid et le poids gagné sera "réinvesti" dans l'emport en eau supplémentaire.

Répondre