MK 23 Kurtz

Les meilleures astuces des utilisateurs du forum.
Avatar de l’utilisateur
groquik
one shot one out !
Messages : 4119
Inscription : 11 avr. 2004 21:15
Localisation : Toulouse cong !

MK 23 Kurtz

Message par groquik » 10 déc. 2012 22:09

un travail de boucherie par PEPPER commandité d'apres les travaux d'anatomie HK-esque de NUAGE


Bonjour à tous,

Grillé par Mossoyak sur l'achat du MK23 Kurtz de Nuage, je me suis dit "bho, ça ne doit quand même pas être si sorcier de raccourcir ce bout de plastoque !"
Donc zou, on est parti pour du gros charcutage de MK23 à la sauce Nuage (qui reste malgré tout le grand patron de cette idée… et des customs de dingue).

Shopping list :
- Un MK23 cheap
- Une scie à métaux
- Un truc pour couper droit
- Du papier de verre fin
- Une lime plate
- Un fer à souder pointu
- 1 manchon de plomberie ∅ 12
- Colle forte

Image


Etape 1
On marque le MK23 sur les 2 parties à couper pour avoir des repères. Moi je suis parti sur 2,5 cm.
L'idée est évidemment d'éviter de couper au milieu des stries de la culasse… ce sera plus joli !
Là, on est pas à 1 ou 2 mm près sachant qu'on pourra rattraper ses bêtises en ponçant.

Image


Etape 2
On démonte le MK23

Image


Etape 3
On coupe le corps… droit, tant qu'à faire. Et on ponce proprement.

Image


Etape 4
En maintenant fermement et super d'équerre les 2 parties à "souder" (avec l'aide de mon ami chatterton) on fait quelques points sur la jointure avec le fer à souder (intérieur comme extérieur).
Là, il faut y aller molo, pour éviter de passer à travers ou de déformer le plastique.
Faites ça dans un endroit aéré, ou mieux dehors… ça pue et c'est très certainement toxique !

Image


Etape 5
Une fois les points marqués, on passe le fer sur toute la longueur de la découpe, pour faire un joli sillon… Molo hein !

Image

Etape 6
Toujours avec le fer à souder, on rabat les bourrelets vers le centre en "mélangeant" le plastique chaud.


Etape 7
Ensuite, on fait couler sur la "cicatrice" la chute de plastique jusqu'à obtenir une bonne épaisseur.

Image


Etape 8
On ponce proprement, doucement, gentiment… il faut retrouver la forme d'origine du MK23.
S'il manque un peu de matière, no problem, on recoule un peu de plastique.

Image

Image


Etape 9
On refait les étapes 3 à 8 avec la culasse en ajustant parfaitement avec le corps.

Image


Etape 10
Maintenant on passe à la découpe du canon.
Toujours pareil… droit, propre… on ébavure et on ponce l'intérieur jusqu'à ce que le manchon de cuivre rentre en force.
Là, il semblerait que l'outer soit conique… donc pour un des côtés (bouche) on ponce, on ponce… et on ponce encore.

Image


Etape 11
On recouvre la moitié du manchon de colle forte… et on emmanche en force et droit. On laisse sécher, puis on colle et on emmanche la seconde partie.

Image


Etape 12
Maintenant, il faut s'attaquer au guide ressort sous l'outer. Donc on démonte, et on coupe le guide côté hop up.

Image


Etape 13
Avec la dremel (ou une lime), il faut refaire les encoches qui maintiennent le guide dans le bloc.

Image

Image


Etape 14
Il ne reste plus qu'à couper quelques cm du ressort … 2 bons gros cm.

Image


Etape 15
Avant de tout remonter, un petit coup de peinture… pour moi, ce sera vert pour le corps et noir pour la culasse (là, ce n'est pas repeind hein... mais j'avais envie de voir ce que ça donnait)

Image



Mais attendez un peu avant de le remonter frénétiquement… c'est vrai que ça fait envie mais patience, ce n'est pas terminé !


Fine tunning
Pendant que j'y étais à charcuter mon MK23, j'ai décidé d'améliorer la visée et le look aussi… (pour la démo j'ai pris une autre culasse… celle de mon MK23 était déjà peinte)
Pour ça, il faut :
Une petite pointe… pour moi un compas
1 petite fraise de dremel
De la peinture orange fluo
1 cure dents

Image


Etape 1
Marquer le centre du guidon et des 2 crans de mire avec la pointe de compas.

Image


Etape 2
A la main, fraisez doucement les crans et le guidon.

Image


Etape 3
A l'aide du cure dents, remplir les trous avec la peinture orange.

Image


Et maintenant, on peut remonter le tout ?


Oui on peut, mais… mais… et le silencieux ?
Il est tout pourri d'origine… il n'y a pas moyen de le rendre "silencieux"… et plus… mastoc ?
Allez, on ressort les outils et sa bonne volonté.


Silencieux
Retour chez castoche et dans la boîte à merdouilles :
- Un tube PVC ∅40
- Une chute de plexi (ou bois, ou… n'importe quoi pourvu que ce soit plat)
- De la colle
- Une scie
- Papier de verre fin
- 1 tube pour passer les câbles électriques en plastique
- Une perceuse
- Une scie cloche de 40 et une de 38
- De l'isolant de velux (ou du coton, de la mousse, du kapok…)

Image


Etape 1
On découpe un cercle de 40 et un 38 dans le plexi (Bon, là j'en ai fait plus, mais j'en avais besoin pour autre chose)

Image


Etape 2
On ponce le premier cercle de manière à ce qu'il tombe pile poil avec le diamètre extérieur du tube (j'ai utilisé ma dremel comme un tour… c'est plus rapide et plus propre)

Image


Etape 3
On ponce ensuite celui de 38 de manière à ce qu'il rentre dans le tube, et on les colle ensemble en faisant gaffe de bien les centrer.

Image


Etape 4
On élargit un peu le trou central (faut bien les les billes passent, hein)

Image


Etape 5
On coupe le tube de PVC aux dimensions souhaitées. Pour moi, 12,5 cm.
Et on découpe le corps du silencieux (le vrai… enfin celui d'ASG).
Moi, j'ai décidé de garder une partie du corps pour pouvoir retrouver, de temps en temps, ce type de silencieux.

Image


Etape 6
On coupe un morceau de tube "électrique" de façon à ce qu'il tienne entre la vissée et la bouche du silencieux.

Image


Etape 7
Avec la perceuse, on perce (sans déconner !) le tube sur toute sa longueur… et on nettoie l'intérieur avec une lime.

Image


Etape 8
On enroule le tube percé d'isolant sans en mettre des tonnes. Il faut que le son puisse être "absorbé".

Image


Etape 9
On enfile le tout dans le tube PVC. Au besoin on ponce un peu le tube de PVC pour que ça rentre en force et que ça tienne bien en jeu.

Image


Etape 10
Un coup de papier de verre, deux couches de peinture… et voilà le travail ! Un MK23 kurtz, custom et silencieux… on est pas bien là ?

Image


Etape 10 bis
Et juste pour un style plus roots, j'ai ajouté un grip de raquette de tennis autour du silencieux… Mais là, rien d'obligatoire !

Dans la foulée j'ai aussi fait 5 petits trous qui servent normalement à… c'est vrai ça… à quoi ça sert ce truc… refroidissement ?

Ah oui, je n'ai pas coupé le canon interne… un pdi… j'ai pas osé !

Image

Image

Image

Image

Image


Evidemment, si vous avez des questions, des améliorations… toussa, toussa… n'hésitez pas !

Ah et oui, bravo et merci à ceux qui sont tapés toute cette lecture et un autre grand merci à Nuage pour ses belles idées.



EDIT : Et une petite mise à jour avec les différentes cotes (en cm) du MK23 K et USP... et quelques photos comparatives :

Image

Image

Image

Image


Longueur MK 23 : 20,5 + 1,5 (embout du silencieux)... mais c’est relatif puisqu’on décide de ce que l’on coupe
Longueur USP : 20

Hauteur MK23 : 15,5
Hauteur USP : 14

Largeur de la culasse MK23 : 3
Largeur culasse USP : 3

Largeur max de pontet MK23 : 2,3
Largeur max de pontet USP : 2,3

Largeur mini du pontet MK23 : 2
Largeur mini du pontet USP : 1,5

Longueur du pontet MK23 : 7,5
Longueur du pontet USP : 6

Largeur rail MK23 : 2,5
Largeur rail : USP : 2,1


S’il vous voulez d’autres cotes... ben y’a qu’à demander !

Et pour la peinture :
orange : MTN 94 Naranja Fluor (orange fluo quoi !)
Vert : MTN94 vert dharma RV133
Image

powerp
et non, le groquik sauvage n'est pas un prédateur, sauf pour les lapins en chocolat