Chambrage de la bille (où, quand comment pourquoi)

Comment bien se placer, se deplacer, estimer la distance, etc ...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Panda
one shot one out !
Messages : 794
Inscription : 06 avr. 2011 14:26
Localisation : Paris

Chambrage de la bille (où, quand comment pourquoi)

Message par Panda » 16 juil. 2013 11:58

Bonjour à tous,

ça fait un moment que je traine sur le forum et plus particulièrement sur les récits (parce que j'aime bien) et quelque chose durant la lecture des histoires de sniper m'a frappé (non pas une bille) : quelque soit l'auteur il y a toujours une constante, a savoir cette phrase " j'arme mon bolt doucement" ou assimilé.

J'ai l'impression que la majorité d'entre vous ne chambre une bille que quand il y a un adversaire en face, qu'on est sur de pouvoir la tirer dans les secondes qui suivent.
Pour ma part, je ne chambre pas non plus la bille en début de partie mais dès que je juge que la possibilité de croiser des adversaires est assez hautes (plus précisément quand ça commence a tirer au loin) pour être sur de pouvoir prendre immédiatement un tir si besoin est, d'autant que parfois le simple fait de réarmer peut nous faire repérer (bruit, mouvement...) et que le faire de façon furtive peut nous faire perdre notre opportunité.

Donc la question c'est : le fait de chambrer la bille qu'au moment de prendre le tir, ça sert a quoi? c'est une question de mécanique? une habitude? Est ce que c'est mieux comme ça?

Vu que le comportement est assez répandu je commence a avoir l'impression que je fais n'importe quoi en chambrant à l'avance ...

à vos réponse messieurs x)
Epèle le mot taciturne! S-N-I-P-E-R, taciturne!

Avatar de l’utilisateur
breizhladen
marksman
Messages : 81
Inscription : 08 juin 2013 12:16

Re: Chambrage de la bille (où, quand comment pourquoi)

Message par breizhladen » 16 juil. 2013 12:35

Moi il m'arrive de charger une bille dès le debut de partie sur les petits terrains ou le contact et frequent et rapide. Par contre si il ne risque pas d'avoir du contact avant un moment car le terrain est grand et qu'il y a peu de joueurs la je n'arme pas le bolt, de plus si le terrain est grand les distances d'engagement le sont aussi (generalement) donc le rechargement n'est pas detectable au dela de 50m (a moi d'être bourrin)

Il m'est dejà arriver de recharger mon bolt en debut de partie et de ne pas tirer pendant + d'une heure, la mecanique (PDI) n'en souffre pas.
L96 AWS marui, canon PDI 6.01, joint hop-up modify, 2x barrel spacers, kit cylindre palsonite HD, v-trigger PDI, pièce de chariotage alu airsoftpro, ressort l96 130 PDI. Lunette sutter 3-12x50E + scope extender 50x75

Avatar de l’utilisateur
guapelot
sharpshooter
Messages : 243
Inscription : 08 août 2012 15:09

Re: Chambrage de la bille (où, quand comment pourquoi)

Message par guapelot » 16 juil. 2013 12:37

Si tu chambre la bille avant, tu es plus discret car moins de bruit et de mouvement. Mais, une branche quand tu te déplace ou un main qui se repose malencontreusement sur la gâchette et tu peux dire adieu à ta discrétion. Et dieu sait qu'avec une trigger hyper sensible, le coup peut partir vite si tu tiens mal ton bolt ou que tu le prête à qqn lorsqu'il faut crapahuter.

Le fait de chambrer au dernier moment évite que le coup parte tout seul mais en cas de contact inopiné, tu peux perdre un peux de temps, ou te faire repérer. Cela évite de laisser le ressort compresser ce qui "fatigue" la mécanique (encore que je me demande comment une trigger laylax PDI ou AAP peux se fatiguer) mais surtout le ressort.

Perso, je fait comme toi, je ne chambre que lorsqu'il y a un fort risque de rencontrer du monde.
Et +1 avec breizhladen, sur les petites dominicale ou les deathmatch rapides, je chambre dès le début.
je suis qu'un modeste joueur qui n'a que 300 répliques et qui joue au niveaux professionnel avec des systema .
apres je t'invite a regarder mon armurie personnel sur mon profil, étant un sniper a 90% de mon temps, je te conseil des bille acier pour un sniper co2.
http://www.sniperland.net/bbforum/viewt ... 300#p99581

Avatar de l’utilisateur
Renan
one shot one out !
Messages : 5388
Inscription : 11 juin 2010 7:51
Localisation : Gard
Contact :

Re: Chambrage de la bille (où, quand comment pourquoi)

Message par Renan » 16 juil. 2013 16:46

Je ne chambre jamais en avance! Jamais!

Pour plusieurs raisons:
-Sécurité avant tout! Une bille chambrée sur un bolt ne disposant pas de sécu active comme mon ancien T-96, c'est le risque de coller une bille a courte de distance a quelqu'un! Pour être honnête ça m'est arrivé deux fois et c'étais deux-fois de trop!
-Constance mécanique! Un ressort compressé, a la longue ça fatigue, du coup, j'économise ma mécanique en ne compressant qu'au moment où je serais en mesure de m'en servir! Note que, grâce a ma triger-box AAP, je peux désarmer le ressort quand je n'ai pas tirer (je prends soins de retirer le chargeur avant pour éviter le double-feed, bien entendu...)
-Roleplay! Un Sniper n'arme qu'au moment de prendre son tir ou en situation où il est en mesure de prendre son tir =x

Mais la première des premières raisons, c'est une question de sécurité! Vraiment!
Image
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette au fraises de nos illusions"
Boulet

Avatar de l’utilisateur
Fred
membre du bureau
Messages : 2648
Inscription : 01 févr. 2010 0:37
Localisation : Le Havre
Contact :

Re: Chambrage de la bille (où, quand comment pourquoi)

Message par Fred » 16 juil. 2013 18:12

+1 avec Renan.

Moi aussi, je ne chambre ma bille qu'avant le tir. La seule raison à ça en ce qui me concerne, c'est que j'essaie de placer ma bille dans le hopup toujours au même endroit, pour des questions de régularité. C'est aussi pour ça que j'arme doucement : pour être sur de ne pas propulser la bille dans le hopup avec violence.
Quand on arme sa bille à l'avance, on va courir, marcher, bouger avec son bolt et la bille chambrée peut bouger de quelques millimètres. J'ai eu cette désagréable expérience lors du CTE 2012. J'avais failli tirer sur un garde. Mais finalement, ce tir n'avait pas eu lieu.. Pour des raisons de discrétion, je n'ai pas pu me débarrasser de cette bille engagée. Du coup, quand je l'ai tirée, elle est partie moins loin que les suivantes.
Image Image
Image

Avatar de l’utilisateur
grumz
one shot one out !
Messages : 594
Inscription : 30 juin 2011 12:40

Re: Chambrage de la bille (où, quand comment pourquoi)

Message par grumz » 17 juil. 2013 8:09

+1 avec Renan et Fred. Je dirais en plus que la méca est en tension inutilement selon moi.

Avatar de l’utilisateur
StrayCat
one shot one out !
Messages : 549
Inscription : 04 févr. 2010 13:42

Re: Chambrage de la bille (où, quand comment pourquoi)

Message par StrayCat » 17 juil. 2013 9:21

De toutes façons, si on a besoin de tirer en urgence, c'est qu'on s'est planté sur la furtivité... Donc si on se planque bien, pas besoin de tirer le plus vite possible. Et même comme ça, c'est plutôt le rôle du backup de gérer les rencontres impromptues...
Image

Avatar de l’utilisateur
Bazil
sharpshooter
Messages : 206
Inscription : 26 avr. 2013 17:41
Localisation : Bordeaux

Re: Chambrage de la bille (où, quand comment pourquoi)

Message par Bazil » 17 juil. 2013 18:15

Selon moi, c'est quelque part un faux probleme car je suis pas sniper depuis longtemps, mais sur toute les parties que j'ai fait jusqu'à maintenant, je ne compte pas les fois où je vois une cible, j'épaule, (j'arme au besoin), je vise et soit le type disparait derrière un obstacle, soit le moment n'est plus opportun enfin toute les situations qui font qu'on ne peut pas tirer.

Et là, vous faites quoi? Et meme après un tir, je réarme systématiquement ma réplique pour pouvoir parer à un ennemi qui se dévoile devant moi suite à mon tir.

Donc pour moi, en début de partie, si je sais que je vais etre tranquille un moment avant d'etre au contact, je n'arme pas tout de suite mais sinon, ma réplique est toujours armée et je tiens ma réplique avec une main qui couvre le corp et l'arcade de pontet + sureté.
« N'est pas mort ce qui à jamais dort, Et au cours des siècles peut mourir même la mort.»

Avatar de l’utilisateur
blackangel
one shot one out !
Messages : 1609
Inscription : 14 avr. 2010 22:11
Localisation : Lyon 8eme
Contact :

Re: Chambrage de la bille (où, quand comment pourquoi)

Message par blackangel » 17 juil. 2013 19:40

C'est sur que pour de la partie dominicale, je suis toujours armé. sur le qui vive comme on dit XD les bonnes occasions sont rare il faut pas les rater.
Pour les partie a thème, faut voir, (genre les partie full sniping)

Pour ma part, les seule fois, où j'ai eu un bolt fou qui tirai tout seul, c'était lors de l'OP ou les insurgé était tous des Sniperlandais (j'ai perdu le nom honte à moi) et mon VSR n'avais PAS de pontet. (Et dieu qu'un pontet c'est utile...)
Autrement JAMAIS un seul coup n'est partie tout seul en 3-4 ans que je snipe. (mais bon il suffit d'une fois pour péter une dent ou autre ...)
Image
Petit sondage pour créer mon entreprise d'impression 3D liée à l'airsoft !
Merci d'avance pour votre aide :)
(cliquez sur SONDAGE )
Ma page FB : PARADOXAL

Avatar de l’utilisateur
Panda
one shot one out !
Messages : 794
Inscription : 06 avr. 2011 14:26
Localisation : Paris

Re: Chambrage de la bille (où, quand comment pourquoi)

Message par Panda » 19 juil. 2013 11:27

C'est vrai que je parlais plutôt de partie ou de moment durant lesquels l'engagement risque d'être rapide.
Mais c'est ce que je suspectais sur l'influence de la compression durant longtemps sur le ressort.

Après une autre question me vient sur ce qui a été évoqué plus haut, donc, on arme que quand on vois un gugusse parce qu'on veut pas abimer sa mécanique et tout, mais si on arme, et que le gugusse s'en va soudainement on se retrouve avec une bille chambrée qui va attendre dans notre hop up "pour rien" donc dans ces cas là? vous faites mauvaise fortune bon coeur? ou alors on tir la bille dans les buissons l'air de rien quand y'a personne?
Epèle le mot taciturne! S-N-I-P-E-R, taciturne!

Avatar de l’utilisateur
Renan
one shot one out !
Messages : 5388
Inscription : 11 juin 2010 7:51
Localisation : Gard
Contact :

Re: Chambrage de la bille (où, quand comment pourquoi)

Message par Renan » 19 juil. 2013 11:32

Pour ma part, je dispose(ais) d'un bolt avec une trigger custom. Quand j'ai une bille chambrée pour rien, je retire le chargeur, je tir la culasse en arrière et je presse la détente pour ramener doucement le cylindre en place. A la prochaine possibilité d'engagement, je réarme et je réenclenche le chargeur!
Image
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette au fraises de nos illusions"
Boulet

Avatar de l’utilisateur
Panda
one shot one out !
Messages : 794
Inscription : 06 avr. 2011 14:26
Localisation : Paris

Re: Chambrage de la bille (où, quand comment pourquoi)

Message par Panda » 20 juil. 2013 16:46

C'est un style de Trigger qu'on peut trouver dans le commerce pour le commun des mortels ou alors c'est un custom vraiment custom forgé dans les forges d'un obscur forgeron softeur perdu ou faut faire un voyage initiatique et tout? xD
Epèle le mot taciturne! S-N-I-P-E-R, taciturne!

Avatar de l’utilisateur
Renan
one shot one out !
Messages : 5388
Inscription : 11 juin 2010 7:51
Localisation : Gard
Contact :

Re: Chambrage de la bille (où, quand comment pourquoi)

Message par Renan » 20 juil. 2013 17:27

C'était un bloc AAP...

de toute façon, 90% des blocs qui n'ont pas de sécu permettent la manoeuvre =3
Les blocs PDI le permettent, les bloc Airsoft-pro non!
Image
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette au fraises de nos illusions"
Boulet

Répondre