Snipe from the hide

Allez papy, raconte nous encore comment tu as decimé l'equipe adverse bille à billes !
Avatar de l’utilisateur
Panda
one shot one out !
Messages : 794
Inscription : 06 avr. 2011 14:26
Localisation : Paris

Snipe from the hide

Message par Panda » 14 oct. 2013 18:49

Une journée d'octobre comme il y en a des milliers, ensoleillée mais fraîche.
La mission était simple, au centre du champs de bataille perdu dans la forêt se trouvaient cinq bidons d'essence vide, il s'agissait de les remplir et de les amener à un point donné de la carte qui se trouvait entre 500 et 600m du point de récupération des bidons.
Rien de bien extraordinaire en somme, cela promettait des combats acharnés d'arbre en arbre pour amener le bidon de 30kg une fois remplis vers le bosquet suivant rien de bien passionnant pour un sniper en somme. Contourner, se cacher, abattre et se replier.

Une rapide étude de la carte laissa entrevoir cependant que le point de pose des ennemies était dans l'alignement de notre point de départ à quelque centaine de mètres seulement, le point de départ des ennemie était alignés lui aussi sur notre point de pose. Autant dire que si nous nous hâtions, ma spotter du jour et moi nous serions sur place bien avant eux.
J'expliquais brièvement mon plan, sans même me laisser finir elle me répondait :
« Je te suis »

Parcourant les bois tel des fantômes je m'avançais armé de mon T96 évoluant en silence malgré la taille imposante de la réplique du fait du silencieux qui se trouvait en bout de canon. Ma compagne de mission quant à elle se trouvait lestée d'un Scar-H qu'elle tenait dans les mains pour la première fois, il s'agissait là de son baptême du feu et malgré le fait qu'elle soit équipé pour du combat d'assaut elle avait pris le parti de me suivre à la trace. Si j'avais été inquiet de me retrouver avec une débutante sur mes talons mes doutes avaient été bien vite balayés par le simple fait qu'elle marchait presque aussi silencieusement que moi qui ai pourtant de l'entraînement dans ce genre d'exercice

« Gros potentiel » notais je mentalement tout en continuant ma route aussi bas que possible dans l'éventualité où nous ne serions pas les premier sur place.

Dans mon esprit défilait l'image de la carte que j'avais essayé de mémoriser un instant plus tôt. Suivre le large mur qui encadrait le terrain et au coin bifurquer sur la droite et normalement le camp était juste là...Seulement je voyais le coin mais nul part le camps. Un doute commençait doucement à m'assaillir et les brindilles qui tombaient en claquant sur le sol me rendaient de plus en plus nerveux. Le regard braquer vers le mur végétal qui s'étendait devant moi le temps me semblait de plus en plus et j'entendais au loin des craquements de branche sinistre, signe que quelqu'un marchait au loin. Vers nous ? Impossible de le dire mais je n'avais guère envie de me faire surprendre simplement allongé sur un tapis de feuille morte.


« Panda... » Entendis je soudain venant de ma gauche. « Panda...derrière »

Répondant à l'appel je regardais par dessus mon épaule et accueillit d'un soupir de soulagement la vision du drapeau ennemie qui flottait mollement entre deux branches. Nous étions simplement parti 15m trop loin.

Je me levais en silence et me dirigeais droit vers le camps cherchant du regard un creux, un buisson quelque chose qui était dans l'axe du camps sans trop d'arbre devant pour me permettre des tirs embusqués. L'endroit n'avait pour le moment aucune position enviable sauf...sauf deux gigantesque troncs d'arbres tombés en travers du mur et qui ne se trouvaient qu'à 40/50 mètres du camps. Aussitôt nous repartions dans l'idée d'établir notre cache derrière ses troncs d'arbres qui se révélaient encore plus intéressant que je ne l'aurait cru de prime abord puisqu'il y avait entre le sol et le plus bas des deux quelque chose comme 25cm largement de quoi glisser mon fusil à une hauteur suffisante du sol pour ne pas être gêner par les branches mortes ou les pousses encore vigoureuse pour la saison.

Sous l’œil attentif du spotter j'entreprenais le plus lentement possible de camoufler un peu mieux notre cache en rajoutant des morceaux de bois le long des interstices, de les recouvrir avec du lierre, mon sniper veil, me servir de l'écorce pour occulter tout rayon de lumière malvenus qui aurait pu nous trahir. Je fis même une sortie pour couper les branches de quelque plantes qui je le craignais allaient me gêner plus tard.

Dans son oreille le talkie-walkie crachotait sans interruption captant de plus en plus mal à mesure que mes compagnons d'armes s’enfonçaient dans la forêt vallonnée, craignant que le bruit nous fasse éventuellement repérer elle pris d'elle même le parti de le couper. Nous étions donc seul.


« Gros potentiel »

L'attente commença, combien de temps elle dura impossible de le dire, la passant dans un silence absolue, n'osant même pas bouger le snipe caler sur une pierre et son bipied de peur que le mouvement ne trahisse notre présence à un ennemie lui aussi embusqué.
10 ? 20 ? peut-être 30 minutes s'écoulèrent avant que je ne sente une main se poser sur le dos de ma cuisse. Je relevais la tête vers mon binôme juste à temps pour la voir me faire des signes.


« J’entends du bruit dans la forêt droit devant nous, deux, peut-être trois hostile en progressions vers nous » me mimait-elle.

Et effectivement, peut après trois silhouettes s'avançaient décontractées transportant avec elle un bidon remplit d'eau.

« Gros potentiel. »

Je la vis se faire encore plus petite à mesure que l'un des hostiles s'approchait de notre cache après avoir posé son bidon et que son compagnon partait s'allonger sur ma gauche à quelque chose comme 40m dans un tas de feuille morte.
Il s'éloignait simplement pour une petite pause pipi, pas de risque donc, je voyais que la tension était toutefois palpable pour mon spotter qui ne cessait de me fixer l'hostile à travers une ouverture dans le bois tout en serrant nerveusement le garde main de son Scar.

Je ne bougeais toujours pas, le troisième hostile était en train de s'éloigner. Ne comptaient ils laisser que 3 personnes pour garder leur objectif ? Je prenais le parti d'attendre encore un peu avant d'engager.

Bien m'en prenais seulement 3 minutes plus tard je voyais un sniper se diriger vers le camp et commencer à papoter avec celui qui était allonger dans les feuilles mortes.

Je prenais position en tournant doucement mon canon dans leur direction et je m'adressais à ma compagne.


« c'est parti »

Ciblant le sniper qui se tenait debout je chambrais une bille et je tirais en direction de son torse malheureusement un coup de vent envoya la bille contre un arbre avec un bruit sec. Mon cœur manqua un battement quand je vis deux paires d'yeux se tourner vers moi mais rien...sans doute pour eux n'était ce qu'une feuille ou une branche, après tout l'autre à seulement 10m de nous ne semblait pas avoir entendu le départ du coup alors eux à 40m...
Je chambrais aussitôt une autre bille et tirais à nouveau. Bruit étouffé course droit et la bille cueillit le sniper entre deux arbres en plein torse. Il y eu un moment de flottement durant lequel je chambrais pour la troisième fois et visait la tempe de l'hostile allongé dans les feuilles morte ne voyant que ça tête.


« Désolé mec...c'est la guerre »

Un souffle, une course droit encore une fois et la bille le cueillit tout aussi surprenante pour eux que l'autre. Sans un bruit ils levèrent leur bras et partirent.

Je tournais alors ma visé vers l'autre quand soudain une crampe horrible me sorti de ma lunette, quand je me forçais a reprendre la visée je ne pouvais que constater l'avoir perdu , et ma spotter ne l'avait plus en visuel.
La douleur se faisant de plus en plus vive je me redressais sortant mon sniper de sa cache pour constater que l'hostile se rendant compte qu'il était seul s'était avancé dans la forêt pensant que l'on tirait de devant lui.

Je tirais encore une bille qui le frappa dans le dos sans qu'il ne se déclare out pour autant. Je n'avais pas le temps pour les politesses, les autres risquaient de revenir vite et ils savaient maintenant que la zone de l'objectif était compromise, je tirais encore, et encore toujours trahis par une branche ou un sale coup de vent.


déjà deux coup manqués, il allait finir par se rendre compte de quelque chose je jurais entre mes dents.

« Merde merde merde merde »

Encore une bille qui partait n'importe où.

« allez putain ! »

Cette fois si le POC retentis et il se déclare Out sans même se retourner, tournant la tête vers ma spotter je lui commandais:

« Va chercher l'objectif on se barre par le trou dans le mur GO ! »

S'élançant comme un seul homme, elle vers le bidon moi vers le mur je la couvris pendant qu'elle revenait lourdement chargée. Aussitôt qu'elle eu passé le mur je reprenais le fardeau et nous partions en courant avec 30kg au bout du bras pendant qu'elle rallumait la radio pour annoncer

« Groupe Sniper Panda, on à un bidon je répète on à un bidon on s'exfiltre »

Courant le plus vite possible droit devant nous, nous n'avons fait qu'entrevoir la silhouette des ennemies hurlant leur frustration de voir leur unique bidon disparaître avec nous bien trop loin derrière nos lignes pour espérer nous poursuivre.

Une fois le bidon posé , nous échouant derrière un arbre pour reprendre notre souffle je congratulais ma spotter qui avait vaillamment tenus à me remplacer régulièrement dans le port du bidon qui devait pourtant faire quasiment la moitié de son propre poids. Immobile, surveillant notre prise depuis un couvert, immobile comme des pierres nos effort se sont vus gratifier par le passage d'un chevreuil ou d'un daim à moins de 5 mètres de nous et la fin de partie sonna sur notre victoire.
Epèle le mot taciturne! S-N-I-P-E-R, taciturne!

Avatar de l’utilisateur
danga nsk
one shot one out !
Messages : 1259
Inscription : 23 mai 2010 13:41
Localisation : ile de la reunion

Re: Snipe from the hide

Message par danga nsk » 14 oct. 2013 20:23

excellent récit!
WORKING IS FOR PEOPLE WHO DON'T SURF. Image

Avatar de l’utilisateur
tonton91
marksman
Messages : 50
Inscription : 05 oct. 2012 21:00
Localisation : angervilliers 91470
Contact :

Re: Snipe from the hide

Message par tonton91 » 14 oct. 2013 21:26

tres bon.......et....gros potentiel :D
«Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre
ton âme car la sagesse vaut mieux que l'or et l'argent.» de Bob Marley

Avatar de l’utilisateur
Abalam
one shot one out !
Messages : 367
Inscription : 09 août 2013 1:57
Localisation : Belgique

Re: Snipe from the hide

Message par Abalam » 14 oct. 2013 21:47

Joli! :)

T'as conclu dans le bambou? :P
Dernière modification par Abalam le 15 oct. 2013 1:16, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Daz/Celtik
marksman
Messages : 41
Inscription : 21 févr. 2013 13:25

Re: Snipe from the hide

Message par Daz/Celtik » 15 oct. 2013 0:53

Beau récit! on s'y croirait! Cette histoire a, comme cela a déjà été dis, un... Gros potentiel! :D

Avatar de l’utilisateur
Gurvan
one shot one out !
Messages : 317
Inscription : 02 févr. 2011 19:36
Localisation : Hazebrouck (59)

Re: Snipe from the hide

Message par Gurvan » 15 oct. 2013 5:42

Une spottteuse pareil, ne la lâche pas \o/
Et bien racontée cette histoire ;)
ImageImage

Platypus

Répondre