Le tir de trop !

Allez papy, raconte nous encore comment tu as decimé l'equipe adverse bille à billes !
Avatar de l’utilisateur
Alumyx
membre du bureau
Messages : 10110
Inscription : 17 juin 2008 22:07
Localisation : Hong Kong
Contact :

Le tir de trop !

Message par Alumyx » 25 août 2013 12:00

Mercredi dernier, je participais à un CQB, et à la fin de la soirée, en discutant avec l'un des participant, on nous propose une partie nocturne en outdoor pour samedi. L'émulation jouant, on s'embarque dans l'aventure ! La partie est réservé aux GBB/GBBr, avec une tolérance pour les springs : c'est le moment idéal de faire ma première partie au bolt à Hong Kong ! Problème : le M24 est toujours 100% d'origine... Jeudi soir, je vais donc faire quelques emplettes, et vendredi soir, upgrade ! Après réglage de la lunette à 10 m, les groupements sont correct sans être exceptionnel. Réglage du hopup le samedi après midi, et me voilà embarqué en début de soirée avec l'Eberlerstock sur les épaules dans le métro de la mégalopole !

Le terrain est assez fameux dans la région, il s'agit de W28, dont vous avez certainement déjà vu des photos trainer sur le net. Comme je m'y attendais, je suis le seul clampin avec un snipe... C'était à prévoir ! On commence par deux parties sur le terrain de l'hélicoptère, histoire de se mettre dans le bain. J'en tire mes premières conclusions : par 27° pour 98% d'humidité, il ne faut surtout pas courir, on passe très rapidement du rideau de buée à de grosses gouttes qui coulent sur les verres de lunettes. Qui plus est, on joue sans aucune lumière, et sans brassard...

On passe ensuite sur le terrain du village de conteneurs, plus typé CQB. Ce dernier est assez petit, du genre 50 m par 80, mais très bien aménagé. Les grosses averses de la saison des pluies ont complètement inondée la partie basse du terrain. Après quelques jeux très sympathique, l'heure tourne, et il est temps de faire la dernière partie de la soirée : il est presque 23 heures. Pour simplifier la reconnaissance des équipes, nous avons tous été équipé de petits cyalumes : je suis dans l'équipe rouge, face aux verts. Au début, il était obligatoire d'avoir le cyalume sur le torse, mais cette règle a peu à peu évolué dans la soirée, je suis donc le mouvement, et le passe dans le dos comme à peut près un joueur sur deux : à vous de voir si vous préférer vous faire tirer de face ou dans le dos ! :mrgreen:

Pour cette dernière partie, (10 VS 10), mon équipe veut faire un assaut groupé par la partie « sèche » du terrain (sec, c'est très relatif !). On me confie le soin de prendre la partie basse en solo pour éviter un contournement : c'est parfait, j'avais justement l'intention d'aller y prendre un nouveau bain de pied ! Au coup de sifflet, je me dirige donc sur ma gauche, en direction de la marre aux crapauds. Les amphibiens font un boucan du diable ! C'est impressionnant, on dirait qu'il y a des vaches dans l'eau... Dans les premières minutes de jeu, j'aperçois quelques cyalumes verts que je canarde à une 60ène de mètres sans conviction, histoire de faire baisser les têtes, et refroidir les ardeurs des plus enthousiastes. Mon chargeur, déjà bien entamé de la dernière partie est maintenant vide. Je m'agenouille dans la boue derrière un tonneau métallique, et je remplace mon chargeur calmement. Sur mes 3 heures, de courtes mais nombreuses rafales de GBBr claquent sur les parois métalliques des conteneurs. Mon équipe doit être en train de faire une percée toute en finesse ! Avec mon nouveau chargeur plein dans le bolt, je reprend la progression. La zone est digne de figurer dans un décor de film : entre des pneus adossés contre le mur d'enceinte métallique et des bidons rouillés qui flottent à moitié dans l'eau croupie infesté de moustiques, on s'y croirait ! Après quelques mètres, je sors du couvert des arbres, et malgré les nombreuses hautes herbes, la zone est assez dégagé. Qui plus est, le mur d'enceinte est blanc, et il est facile de distinguer une silhouette. Je continue la progression à genoux, et autant vous dire que dans 30 cm d'eau, je suis trempé jusqu'à mi cuisse.

En face, personne n'a cru utile de protéger le marécage : grossière erreur ! Tout le monde ne finit pas la partie aussi propre qu'en arrivant, en particulier les sniperlandais ! Je finis par sortir de l'eau entres des herbes de plus d'un mètre de haut, derrière une paire de pneus de camions de taille respectable. Lentement, je me relève et observe la zone. Il y a au moins une paire de cyalumes qui brillent faiblement à 30 ou 40 mètres de moi. De mon côté, entre la tenue en Atacs et la végétation bien plus haute que moi, je suis totalement invisible. Je décide donc d'aligner le cyalume le plus prêt de moi. Entre la buée et l'obscurité, je ne vois rien de plus qu'une masse un peu sombre et un point vert dans ma lunette. La distance assez faible ne laisse pas beaucoup de chance à ma cible... Et de 1 ! Je me rassois dans les herbes tout en rechargeant mon bolt. Après une courte minute, je recommence mon manège : la cible suivante doit avoir son cyalume sur le buste, car je ne le vois que lorsque elle se retourne dans ma direction. Après avoir bien visualisé sa position, je presse à nouveau la détente ! POC ! Et de 2 ! Je me rassois dans mon trou juste à temps : une puissante flashlight illumine un moment ma position. Je laisse à nouveau une minute s'écouler avant de me relever. Mon tango est toujours là : pas très mobile l'animal ! Comme pour les deux premiers, c'est plus du tir au pigeon que du sniping de grand art... La bille vient se loger avec un bruit sec dans le gilet en cordura. Et de 3 ! Intérieure je jubile. Je laisse à nouveau passer une petite minute. Face à moi, sur l'autre flan du terrain, les tirs se sont calmé. En me relevant, je ne vois rien : l'obscurité est totale. Mais en regardant plus attentivement, je distingue une petite lueur verte qui est agité de petits mouvements rapides. Le gars doit se sentir cerné : entre les tirs de snipe, et la cavalerie qui approche, je peux le comprendre... Au premier tir, je sais immédiatement que je l'ai raté : le « chtong » métallique ne laisse pas de place au doute. Le point se déplace sur ma gauche, et sans lui laisser le temps de trouver une cachette, je tire à nouveau, mais ma bille se perd dans l'obscurité. J'ai perdu la main ou quoi ? Mon 3ème tir n'est guère plus probant : j'était pourtant certain d'avoir parfaitement visé... Au 4ème tir, je prend une très légère correction verticale, sans trop d'espoir... Le piston claque faiblement, et enfin, le « poc » si caractéristique se fait entendre. Et de 4 !

Je plonge immédiatement dans végétation, patiente un petit peu, et me relève. Un nouvel adversaire a du prendre sa place : bien que le joueur soit sorti, je distingue toujours un point vert au même endroit ! C'est pas possible ?!? Combien de temps je vais pouvoir continuer comme ça ? Persuadé de faire un 5ème out dans la foulée, je tire à nouveau avec ma petite correction, mais la bille finit sa course sans le bruit attendu... Alors que je m'apprête à recommencer, j'entends tout à coup : « Denis, Arrête ! C'est nous ! »

Hein ? Mais je tirais sur du vert !?! Ce n'est qu'après un long débriefing que j'ai compris que ma 4ème cible était en fait une luciole (ce qui explique ma difficulté à l'abattre !). Et le 4ème gars que j'ai sorti alors ? Un joueur de mon équipe qui était sur la mauvaise trajectoire... Comble de l'ironie, il ne restait plus aucun vert sur le terrain !

C'était donc ma première partie au snipe à Hong Kong. Je suis rentrée trempé, boueux, couvert de piqures de moustiques (ils piquent à travers le rip-stop, c'est affreux !), et nauséabond dans le métro, mais heureux comme pas deux ! Je vais vous les convertir au snipe ces chinois ! :twisted:
Image

Avatar de l’utilisateur
Renan
one shot one out !
Messages : 5389
Inscription : 11 juin 2010 7:51
Localisation : Gard
Contact :

Re: Le tir de trop !

Message par Renan » 25 août 2013 13:19

Monstre! Assassin! Terroriste!!! Massacrer une innocente luciole!
Tu devrais avoir honte!!!

Blague a part, une bien jolie perf! Le terrain se prête donc au snipe? Toi qui pensais ne faire là-bas que du CQB =x
Image
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette au fraises de nos illusions"
Boulet

Avatar de l’utilisateur
Alumyx
membre du bureau
Messages : 10110
Inscription : 17 juin 2008 22:07
Localisation : Hong Kong
Contact :

Re: Le tir de trop !

Message par Alumyx » 25 août 2013 13:28

Le même terrain, de jour, non inondé, pas sur que j'aurais réussi quoi que ce soit ! Mais sur celui de l'hélico, vu a végétation, c'est jouable. Par contre, il faut vraiment repenser sa philosophie du jeu, et revoir pas mal les techniques de contournement... Toujours est-il qu'il y en a au moins une paire qui ne sont pas près d'oublier le sniper français ! :lol:
Image

Avatar de l’utilisateur
Ariegeboy
membre du bureau
Messages : 4327
Inscription : 01 juin 2012 17:28
Localisation : Toulouse / Ariège

Re: Le tir de trop !

Message par Ariegeboy » 25 août 2013 20:24

Tant qu'au final tu n'as pas outé la luciole, nous te pardonnerons cet écart.

Tu leur a amené la lunette SL V2 ?
#Bagarre&Saucifflard

Avatar de l’utilisateur
danga nsk
one shot one out !
Messages : 1259
Inscription : 23 mai 2010 13:41
Localisation : ile de la reunion

Re: Le tir de trop !

Message par danga nsk » 25 août 2013 20:27

excellent!!! :D :D
WORKING IS FOR PEOPLE WHO DON'T SURF. Image

Avatar de l’utilisateur
[WIPS]Warthog
sharpshooter
Messages : 186
Inscription : 01 sept. 2011 10:17

Re: Le tir de trop !

Message par [WIPS]Warthog » 27 août 2013 15:34

Manquer une luciole de nuit à 40m avec une V2.. On sent que la force de Coriolis n'est pas la même qu à Montpellier, il va falloir s adapter Denis!

Plus sérieusement, le récit est super!
Image
Wips Is a Penguin Squad

Avatar de l’utilisateur
Alumyx
membre du bureau
Messages : 10110
Inscription : 17 juin 2008 22:07
Localisation : Hong Kong
Contact :

Re: Le tir de trop !

Message par Alumyx » 27 août 2013 16:10

J'ai une bonne excuse : c'était pas une Sniperland V2 mais une M3 en 50. :wink: Mino devrait vous en faire une review dans quelques temps. :wink:
Image

Avatar de l’utilisateur
Mino
membre du bureau
Messages : 3488
Inscription : 26 sept. 2008 15:26
Localisation : Camps la source
Contact :

Re: Le tir de trop !

Message par Mino » 27 août 2013 17:18

hhhaaarrrgggg le cadeau empoisonné lol oui à suivre.........
Tout Cul Tendu Merite Son Du mais à CON ! CON et DEMI !!!
clique dessus
Image
ImageImage
ImageImage

Répondre