1er Golf Sniperland (édition 2017)

Allez papy, raconte nous encore comment tu as decimé l'equipe adverse bille à billes !
Avatar de l’utilisateur
Alumyx
membre du bureau
Messages : 8920
Inscription : 17 juin 2008 22:07
Localisation : Hong Kong
Contact :

1er Golf Sniperland (édition 2017)

Messagepar Alumyx » 11 juil. 2017 19:27

Les 24 et 25 juin 2017, la commune de Nages (Tarn) a accueilli le 1er Golf Sniperland, sous l'égide de l'association Sniperland, et avec le soutient de l'association Montpellier 2 airsoft qui fournissait gracieusement assurance, autorisation de terrain, et valeureux organisateurs. Si vous ne connaissais pas le principe du jeu, je vous invite à lire les règles ici.

Mais pour faire simple, c'est un tournois de tir sur cible au fusil à verrou airsoft. Pour chaque cible, un « par » est déterminé par le poseur de cible, ce par déterminant le nombre de tirs pour toucher la cible. Si vous touchez la cible en moins de tir que le par, vous gagnez du bonus, et si vous touchez la cible en plus de coups que le par, vous écopez de malus. En cas de passage de cible, c'est pire, et les pénalités sont assez sévères. Tous les joueurs placent une fois la cible par manche, et tirent sur toutes les cibles. A la fin de la manche, le joueur avec le plus petit score remporte la manche.

Bref, intéressons nous aux 4 groupes des ¼ de finales...

Quarts de Finales

Quart de finale 1

Image

Le quart de finale 1 (Q1) était le seul groupe à 6 joueurs. Avec une énergie moyenne des répliques à 2,15 Joules, c'est le groupe à la plus forte puissance moyenne. Le par moyen est aussi le plus bas de la compétition : seulement 1,17 ! Hormis Bowy qui a placé une cible à 2, tous les autres ont placé une cible à 1... Manque de confiance en début de partie ? La distance moyenne (estimé ici) de 46,67 m n'est pourtant pas ridicule. Avec 4 SRS et 2 SR2, la composition du groupe laisse prévoir un match serré. La première cible posé par Dusty élimine Ska et Baini de ce quart de finale avec respectivement des +6 et +3 très pénalisant dans cette manche où les erreurs ne sont pas permises. Bowy fait par la suite une erreur de placement en offrant un petit mais essentiel -1 à la plus part de ses adversaires. Les cible suivantes ne feront presque aucun dégât. Au final, les scores sont très serrés, et seul Dusty arrive a terminer en négatif avec un score de -1 (le parcours parfait : 6 cibles, 6 billes 8) ). Renan termine 2ème avec la réplique la moins puissante du groupe (ex-æquo avec Manukeru). Enfin, Bowy se qualifie dans la douleur, à un petit point d'avance devant Baini venu jouer les outsider avec son SR2. Suivent Manukeru puis Ska, qui aura eu beaucoup de difficulté sur la première cible posé par Dusty. Ce groupe envoie donc 3 SRS en demi finale.

Quart de finale 2

Image

En Q2, la puissance moyenne est de 1,94, pour un par moyen de 2. Dès le départ, Jean Gui prend un gros retard avec un +8 très pénalisant. Stalker nous pose ensuite une cible très simple que tout le monde touche en une bille ! Par la suite, les résultats sont assez serrés, exception faite de la cible de Fitruf qui pénalise fortement Jean Gui, et de Nuage qui fait ensuite certainement une erreur de placement de cible, et qui offre 3 points de bonus à 3 joueurs. Au final, c'est Fitruf qui réalise le meilleur score... mais en utilisant les répliques de ses adversaire, son VSR-10 HPA/Mancraft ayant rendu l'âme ! Il est donc disqualifié sur casse. C'est PingU et son T96 aux hormones qui termine premier du groupe (après mort subite), devant Stalker et son VSR-10, tous les deux avec un score de -1. Se qualifient ensuite Luke et Nuage ex-æquo avec un score de +2. Tox échoue pour 2 points à se qualifier, et Jean Gui finit dans la douleur avec un score de +31.

Quart de finale 3

Image

Le quart de finale 3 regroupait les 2 autres des 3 répliques HPA de la compétition : Fever et son VSR-10 Wolverine, et Cobra avec un TAC 21 alimenté en HPA. La puissance moyenne du groupe est tiré vers le haut par ce dernier, qui aligne la réplique la plus puissante de la compétition avec un joli 3,36 Joules. A l'opposé, Kaproum aligne la réplique la plus faible avec un VSR-10 affichant un modeste 1,25 Joules : les deux extrêmes s'affrontent en Q3 ! La puissance moyenne s'élevait elle à 2,03 Joules, pour un par moyen de 3. Dès le départ, Vinot annonce la couleur, et place une cible à 2 avec son superbe custom d'Orsis T5000 sur base de m24 Cyma. Fever et Kaproum s'y cassent les dents et se voient contraint de passer la cible. Les autres réussissent bien mieux, mais aucun n'arrive à toucher la cible en une bille. Fever place alors une cible à 6, qui profite à tout le monde, sauf à Chodevant, et son SRS capricieux qui se voit obliger de passer la cible. A la cible 3, c'est Sako qui abandonne. La cible 4, posé par ce même Sako se révèle être une erreur stratégique, car hormis Kaproum qui passe la cible, tous les adversaires font le plein de bonus. Ce dernier, décidément à la peine, passe la cible 5, et les deux dernières cibles ne font pas trop de dégâts dans le classement. A ce petit jeu, c'est Vinot qui place la barre le plus bas avec un redoutable -6 en score final qui le place en tête, à 1 petit point de Cobra. Zhen Ji complète le podium avec un joli +1, et Fever ferme la marche des qualifiés avec un score honorable de 3. Sako échoue donc à se qualifier avec un score de 7, loin devant Chodevant et son score de 16, et très loin devant Kaproum et son score de 26. Les HPA sont en demi, et les deux extrêmes en terme de puissance sont aux extrêmes en terme de classement.

Quart de finale 4

Image

Nous retrouvons en Q4 les deux ancêtres de la compétition, à savoir le légendaire APS2 « First » de Groquik (18 ans d'age), et le superbe APS2 de Panchoa, très certainement la réplique la plus longue du plateau. Notons aussi la présence d'Alumyx et son SRS d'origine, à l'exception du ressort, et l'outsider du groupe, Leblond, seul participant à utiliser une mécanique « AWS » avec son Well MB-4411. La puissance moyenne du groupe s'élève à 2,08 Joules, et le par moyen est à 3, pour une distance moyenne de 51 mètres. Les premières cibles d'Alumyx et Leblond se révèlent un peut trop timide, mais Madmax change le rythme et ose un placement de cible à la limite de la pénalité avec un 9 pour le moins effrayant. Ennemydtat s'y casse d'ailleurs le museau et passe la cible... Mais tous les autres en profitent pour faire le plein de bonus ! Par la suite, les pars sont assez faibles, ne pénalisant ni ne favorisant beaucoup les joueurs, si ce n'est la dernière cible posé par Shadow qui pénalise lourdement Groquik en lui infligeant un +5, alors que tous les autres golfeurs refont le plein de bonus. Cette cible lui fait d'ailleurs perdre la 3 ème place, et donc la qualification en demi finale. Au final, c'est Leblond qui met tout le monde d'accord avec un impressionnant -10. Alumyx finit second avec un score de -6. Shadow et Madmax se retrouvent alors à égalité avec un score de 3. Le match à mort pour les séparer mériterait à lui tout seul un article complet ! Il leur faudra 11 manches de mort subite et donc 22 tirs pour se départager ! Madmax passe donc à un cheveu de la demi finale. Panchoa finit 5ème avec un score de 5, juste devant notre malchanceux Groquik et son score de 6. Ennemydtat, plombé par la première cible (+20; aoutch ! :? ) finit bon dernier, et abandonne là la compétition, ne pouvant pas rester plus tard ce samedi après-midi.

Demis Finales

L'après midi est maintenant bien entamé, et après une petite pause au camp de base, les orgas annonce les groupes des demis finales !

Demi finale 1

Image

En demi finale 1, nous retrouvons les qualifiés des Q1 et Q2. Cette demi finale se caractérise par un par moyen très bas de 1,4 et sa distance moyenne respectable de 52 m. C'est Nuage qui ouvre le bal avec son M24 custom (au silence impressionnant) et place le premier par à 1, pour une distance de 60 m. Seul Bowy parvient à réitérer cette performance, tous les autres écopent de pénalités, en particulier Renan qui débute avec un +4 de mauvaise augure. Ce dernier place ensuite une cible à 3 qui permet aux favoris de continuer à baisser leur score. Par la suite, les pars sont tous à 1 sauf la cible de luke à 2, et les scores sont plutôt serrés. On notera toute fois la cible de Bowy à 80 m, partiellement caché dans les bois qui fera très mal à Nuage, PingU et Luke. Au final, Bowy abat ses 7 cibles en 8 billes et termine premier avec un score de -2, suivi de près par Dusty (1), Stalker juste derrière (2), et Nuage qui se qualifie pour la grande finale dans la douleur, avec un score de 7. Renan se retrouve donc en petite finale avec son score de 11, au coude à coude avec PingU, et Luke ferme la marche, sans pour autant n'avoir passé aucune cible !

Demi finale 2

Image

En demi finale 2, qui regroupe les qualifiés des Q3 et Q4, on retrouve les 2 répliques HPA du quart de finale 3. Le par moyen est de 2,3, la distance moyenne est de 48 m, et l'énergie moyenne de 2.2... valeur qu'il est bon de relativiser tant les écarts en puissance sont grand dans ce groupe : 1,51 J pour Shadow contre plus du double (3,36 J) pour Cobra. Malgrès son succès en Q4, Leblond commence timidement avec un par à 1 qui ne fait pas vraiment de dégâts... tout comme la cible de Cobra. Zhen Ji fait lui une erreur tactique en offrant du bonus à presque tous les participants. A la cible 4, c'est le drame, Le régulateur CO2 du VSR de Fever fuit, et il se voit contraint d'abandonner. Il continuera de jouer avec les répliques de ses adversaires pour le plaisir du jeu. Peut être sous le coup de la frustration, il place en 6 tirs une cible d'anthologie à 42 m, ou seul le headshot est permis (15 x 15 cm). Ajoutez à ça la contre plongée, les branches nombreuses et le contre jour... et vous comprendrez mieux les résultats ! Pourtant, dans cette situation délicate, Alumyx et Vinot arrivent à toucher la cible en une bille ! Shadow et Leblond font aussi le plein de bonus, mais Cobra passe la cible après 20 tirs et écope d'une pénalité irrémédiable de +26, tandis que Zhen Ji finit par toucher la cible après 19 tirs et obtient donc un +15. Je vous avais dit cible d'anthologie... Alumyx décide alors de jouer la carte de la distance, et place une cible à 65 m qu'il touche en 1 coup. Cette cible pénalise beaucoup de monde, mais Zhen Ji, et surtout Leblond touchent aussi en un coup, permetant à ce dernier de rester dans la course. La cible suivante posé par Vinot continue de plomber Zhen Ji qui se retrouve scotché au bas du tableau. La dernière cible, placé par Shadow, finit d'achever notre pauvre Zhen Ji qui se voit obligé de passer la cible après 13 tirs. Au final, avec 9 billes tirés pour 7 cibles, Alumyx remporte la manche avec un score de -7, suivi à un petit point par LeBlond, qui confirme ici sa belle performance des quart de finale. Shadow se qualifie en réalisant un score de 0 avec la réplique la moins puissante du groupe, devant Vinot et son superbe T5000 à peine plus puissant. Cobra se fait donc éliminer avec un score de 28, devant Zhen Ji et son score de 38. Les deux répliques HPA sont finalement éliminés de la grande finale... pour un joint torique mal graissé en ce qui concerne Fever : triste coup du sort !

Demi finale 3

Image

En D3, nous retrouverons les disqualifiés des Q1 et Q2. Le groupe se compose de 3 VSR-10, 2 SR2, et un SRS-A1, pour une énergie moyenne de 1,82 Joule, et un par moyen de 2 et demi. Notons que lors de cette demi finale, Fitruf sera victime d'une casse sur son VSR-10 et devra terminer la manche, hors jeu, avec les répliques de ses camarades. A la première cible, Baini plombe déjà sévèrement Jean Gui qui écope d'un +5, mais cette même cible (par de 5) fait les affaires de Ska et de Fitruf. La cible 2 posé justement par Skavenger fait elle mal à Manukeru qui se prend un +4 très pénalisant. Fitruf fait lui une erreur stratégique en plaçant une cible à 3 qui ne pénalise personne... bien au contraire ! Les deux cibles suivantes continuent de miner Jean Gui qui se prend 7 points supplémentaire, pendant que les autres joueurs se tiennent chaque fois à quelques billes d'écart. Se sentant probablement acculé, Jean Gui décide alors qu'il ne tombera pas seul au combat... et il va finalement jouer au con (oui oui, c'est mérité ! :P ) en plaçant une cible intouchable, qu'il rate évidement 10 fois. Il recommence alors sa manœuvre 4 fois de plus, rapprochant chaque fois la cible d'une 15ène de mètres, jusqu'à réussir à la toucher à une 60ène de mètres, en 4 coups. Comme prévu, il entraine dans son suicide d'autres joueurs : Baini (abandon de cible, pénalité de +15), qui était jusqu'alors deuxième avec un score de 0, et Tox (+10), qui était 3ème avec un score de 1. Skavenger remporte finalement cette demi finale, en touchant les 6 cibles en 9 billes. Manukeru se classe deuxième avec un score de 1, suivi de Tox, qui échappe au piège de justesse, avec 11 points. Baini échoue une fois de plus au pied du podium avec un score de 15, et Jean Gui se traînant 40 points de pénalités termine avec un score tragicomique de 50 ! Notons que Fitruf, disqualifié pour casse, réussi tout de même le 2ème meilleur score de la partie, rivalisant avec le 1 de Manukeru.

Demi finale 4

Image

La demi finale 4 regroupe les disqualifiés des Q3 et Q4. On y retrouve le SRS de Chodevant, les deux APS2 de la compétition, deux VSR-10, dont la réplique asthmatique de Kaproum, et le SR2 de Madmax. Le par moyen est de un et demi, la distance moyenne est assez basse à 38 m, et la puissance moyenne à 1,92 Joule. Dans cette D3 très disputée, toutes les cibles ont été atteinte en 4 coups ou moins ! On notera que la première cible placé par Chodevant (à 26 m), a été touchée par tous les joueurs en une bille. Il est difficile de trouver des tendances tant les scores se tiennent dans un mouchoir de poche, mais quand on additionne les scores des joueurs pour chaque cible, on note que les cibles de Madmax et surtout Panchoa ont été des choix judicieux (respectivement + 1 total et +5 total), alors que les cibles de Groquik et Kaproum leurs ont été pénalisantes (-2 total dans les deux cas). Au final, tous les joueurs se tiennent dans 5 billes ! Madmax et Panchoa finissent 1er ex-aequo avec un score de -2. Groquik Kaproum et Sako, tous avec un score de 1, se départagent à la mort subite, et c'est Groquik qui remporte la place de qualification ! Kaproum, qui se sera bien battu avec un VSR-10 qui manquait certainement de patate, finit finalement 4ème, et Sako 5ème. Chodevant finit bon dernier avec un score de 3, toujours au contact des meilleurs.

Finales

Après une nuit de repos à presque 1000 mètres d'altitude, nos golfeurs sont prêt à en découdre pour les finales ! Les ordres de passage de chaque groupe ont été tiré au sort par les organiateurs

Finale 1

Image

La grande finale se déroule sur le sommet du pic de Concord, à 1186 m d'altitude. En ce dimanche matin, le vent souffle violemment sur le sommet et le soleil brille fort. On retrouve aux sommets les 4 meilleurs tireurs des demis finales 1 et 2, soit, par ordre de passage :
- LeBlond, qui a remporté son quart de finale et fini second de sa semi finale avec son surprenant MB-4411 bodybuildé (2,78 J), vise clairement une place sur le podium, si ce n'est la plus haute. Il sera le représentant des bricoleurs acharnés qui sont capables de tirer le meilleur d'une réplique lambda.
- Stalker, qui a fini 2nd en quart de finale, et 3 ème en demi finale, avec son VSR-10 upgradé principalement en PDI vient jouer les outsiders. Vous voulez voir de quoi est capable un VSR ? Regardez bien ce qui va suivre...
- Bowy, malgré une qualification difficile en quart de finale (3ème) a prouvé avec sa victoire en demi finale qu'il n'était pas là pour faire de la figuration, son SRS à puissance Suisse (2,72 J) ayant certainement les capacités de le hisser dans les meilleures places du classement. Bowy a une réputation a tenir depuis son tir à 132 m qui a fait couler beaucoup de pixels...
- Shadow aussi s'est qualifié difficilement en quart de finale (3ème), tout comme en demi finale (3ème). Son SRS a la plus petite puissance du plateau (1,51 J), ce qui sera certainement un inconvénient pour les tirs à venir. Par sa présence en finale, il prouve qu'une réplique à la puissance faible peut avoir sa place dans une compétition de snipers.
- Vinot a remporté son quart de finale, mais s'est qualifié sur le fil (4ème) en demi finale. Son T5000 sur base M24 Cyma, fraichement assemblé par Nuage juste avant le Golf pourrait de nouveau déjouer les pronostics.
- Alumyx a terminé 2nd de son quart de finale, et premier de sa demi finale. Il vise donc le haut du panier avec son SRS non upgradé, si ce n'est le ressort (2,33 J). Alumyx a certainement à cœur de montrer de quoi est capable son bébé "out of the box".
- Dusty a presque réalisé le même parcours qu'Alumyx en remportant son quart de finale en terminant second de sa demi finale. Il vise donc aussi les lauriers ! Son SRS à 2,72 J ayant certainement les poumons pour rivaliser en long-range avec Leblond et Bowy.
- Nuage enfin s'est qualifié in-extremis en quart de finale (4ème) tout comme en demi finale (4ème). Son M24, à défaut de jouer les premiers rôles dans la finale, fera certainement beaucoup parler de lui par son incroyable silence... notre homme aussi a une réputation a tenir !

La première cible posé par Leblond annonce la couleur... Posé sur les rochers du kern qui soutiennent la vielle croix en bois, la trajectoire de tir doit traverser une grosse vingtaine de mètres de végétation plus ou moins dense avant de traverser une 40ène de mètres de découvert balayé par un vent de crête turbulent. Malheureusement pour lui, Leblond se fait avoir à son propre jeu et réalise un par de 7 sur cette cible à 63 mètre qui profite à tous les autres joueurs. Leblond réalise donc un départ très handicapant. On notera au passage la remarquable performance de Stalker, Vinot et Alumyx qui toucheront tous les 3 la cible en une seule bille.
La deuxième cible posé par Stalker crée le premier break-down de la compétition. Au premier regard, cette cible en plein découvert à 47 mètre semble relativement simple si on fait exeption du vent... mais c'est sans compter sur la position et la trajectoire de tir ! En effet, la seule position permettant de voir la cible est debout sur un rocher, et seule la tête et les épaules de la cible sont visible. Stalker réalise place le par à 2... et c'est un coup de génie ! Bowy réalise le par, mais Shadow, Vinot, Alumyx, Dusty et Nuage s'y cassent les dents ! Ces 5 joueurs ne peuvent pas atteindre la cible : si ils visent trop haut, leurs billes passent au dessus de la cible (trajectoire ascendante du hopup)
se voient passent la cible, et écopent donc tous de grosses pénalités. Shadow en particulier insiste trop longemps, et abandonne après 13 tirs, et reçoit donc une pénalité de 15. Finalement, Leblond, qui passe en dernier sur cette cible, réussi à placer un coup au but en 5 bille, et rattrape une grosse partie de son retard.
C'est au tour de Bowy de placer sa cible, et il mise tout sur la distance. Le long de la crète, en plein vent turbulent, il place la cible à 80 m, partiellement caché par un surplomb à mi trajectoire. La tension monte créchendo au fur et à mesure que Bowy rate sa cible... 7 fois ! Mais la 8ème est la bonne ! Un par à 8, à 80 mètre, en plein vent... Voilà qui devrait faire des dégats... Shadow est le premier à passer, avec la réplique la moins puissante de cette finale. Il abandonne finalement après 12 tirs, équopant donc de 20 points de pénalités, qui le mettent hors jeu pour les premiers rôles. Vinot insiste moins, mais finit aussi par abandonner après 6 tirs. Alumyx est le premier à déjouer les pronostics en touchant la cible en 6 tirs, et réalisant donc un -2 par la même occasion ! Dusty s'en sort aussi pas trop mal en réalisant un -1. Nuage préfère passer la cible dès que possible, et se voit donc pénaliser d'un +13. Place à Leblond... Un tir, correction, deuxième tir, hit ! C'est un coup de théatre, et ce -6 lui permet de remonter tout son retard ! Finalement, Stalker, qui passait en dernier sur cette cible, abandonne après 6 tirs et reçoit donc un +14, comme Vinot avant lui. Après cette 3ème cible, le podium provisoire est comme suit : Bowy (-5), Leblond (-3), Alumyx (1).
Shadow est le suivant à placer la cible. Il opte pour un tir technique à 45m qu'il réussit du premier coup. Seul Vinot et Leblond réussiront à en faire de même, tous les autres équopant d'un point de pénalité... sauf Alu qui s'en mange 3, à toujours viser dans la même brindille !
Vinot place lui une cible plus lointaine (57 m), qu'il touche aussi en une seule bille. C'est un des meilleurs placement de cible de la finale, car, même si au final tout le monde a touché cette cible, personne ne l'a fait en seul coup. Mieux, deux des favoris se voient bien handicaper, j'ai nommé Alumyx et Leblond (+3/+4).
C'est au tour d'Alumyx de placer la cible. Il opte pour une cible très peut visible à 49 m, qu'il touche en 3 coups. La fenêtre de tir est très étroite, mais manque de bol pour lui, tout le monde s'en sort très bien (entre 1 et 3 tirs).
Dusty opte pour une cible plus simple que ses concurrents, et la touche en 2 coups... mais tous les joueurs toucheront cette cible en une seule bille !
C'est à Nuage que revient l'honneur de placer la cible qui départagera les finalistes ! Le classement provisoire est comme suit :

1 - Bowy : -4
2 - Leblond : -2
3 - Alumyx : 6
4 - Stalker : 8
4 - Dusty : 8
5 - Vinot : 14
6 - Nuage : 16
7 - Shadow : 36

Nuage opte pour une cible à 47 m en forte plongée entre les arbres. La cible est si peut visible qu'un gilet orange est posé sur la tête et les épaules. Après 2 tirs manqués, Nuage touche sa cible à la 3ème bille, offrant donc la possibilité de récupérer un -2...
Leblond est le premier à passer, et il a justement 2 points de retard sur Bowy. La pression est palpable... Et Leblond réussit à placer sa bille au but au premier essai ! Il n'aplus qu'à espérer un faux pas de Bowy pour réaliser l'exploit !
Au tour de Stalker de tirer ! Lui aussi a 2 points de retards sur Alumyx, et il peut donc viser un podium. Tout comme Leblond, la pression lui réussi, et il place sa première bille au but !
C'est au tour de Bowy de tirer. La pression est énorme, il se doit de toucher en 2 coups maximum pour gagner, 3 pour assurer le match à mort. Sa première bille rate, et tout le monde retient son souffle ! Au 2ème tir, Bowy s'exclame ! Il jure avoir toucher le gilet orange posé sur la cible, mais personne n'a entendu le son métallique caractéristique... On lui demande alors de tirer à nouveau pour voir s'il est capable de reproduire son tir, et cette 3ème bille vient faire chanter l'aluminium. Que faire ? Si l'on compte la 2ème bille, Bowy remporte la compétition par un point d'avance, si l'on compte la 3ème bille, il y a égalité, et il faudra un match à mort pour les départager. C'est un au milieu des chuchotements que Leblond, avec un fairplay qui impose le respect, annonce reconnaître la validité du 2nd tir de Bowy. Bowy remporte donc la compétition pour un petit point d'avance, et Leblond prend la 2nd place sous les applaudissements.
Shadow est le suivant à tirer, et il touche finalement à sa 6 ème bille. Vinot réalise le par (3 tir). C'est au tour d'Alumyx, qui se retrouve dans la même situation que Bowy : il doit toucher en 2 coups pour gagner sa 3ème place, ou 2 coups pour aller au match à mort avec Stalker. Les 2 premiers tirs finissent dans la végétation, mais la 3ème bille arrive au but ! Il faudra donc départager nos 2 golfeurs... A moins que ce ne soit 3 ! Dusty est le dernier à tirer, il a 2 points de retard sur Alumyx et Stalker, et peut donc venir se qualifier pour le match à mort de la 3ème place s'il touche la cible en un coup comme Stalker. Manque de bol pour lui, sa première cille rate la cible, et il touche finalement à son 2ème essai.
D'un commun accord, Stalker et Alu décident de se départager sur la dernière cible... mauvais choix pour Alumyx qui avait eu plus de mal que Stalker sur ce dernier tir. Stalker réitère son tir du premier coup... et Alumyx n'arrive pas en faire de même ! Il échoue donc au pied du podium derrière un Stalker qui aura réalisé une superbe remontée suite à son +14 face à la 3ème cible. Dusty complète le top 5, à un point derrière Alu. Vinot se classe 6ème avec un score de 14, Nuage 7ème avec un score de 16, et Shadow ferme la marche avec un score de 39.

Finale 2

Image

La finale 2 regroupait les 6 éliminés des demis finales 1 et 2. On y retrouve donc Zhen Ji et son VSR-10, Luke et son SRS, Cobra et son Tac 21 HPA, Fever, disqualifié en demi finale sur casse, et qui jouait donc cette finale pour le fun, PingU et son T96 et Renan avec son SRS. L'energie moyenne de se groupe est de 2,19 J, mais cette moyenne est tiré par le haut à cause de Cobra (3,36 J) et PingU (2,62 J). La distance moyenne de ce groupe est de 58 mètre, ce sera donc le groupe longue distance de cette compétition. La première cible posé par Zhen Ji annonce un par de 5, qui fait les affaires de 3 golfeurs, mais pénalise fortement Fever et Pingu. Luke place ensuite une cible à 2 qui ne pose aucun soucis à tous les participants, sauf à PingU qui se retrouve déjà avec un score de +17, visiblement en proie à des soucis techniques. Cobra place alors une cible à 60 mètres qui vient confirmer cette théorie : hormis Zhen Ji qui prend le large en touchant cette cible en 2 billes uniquement, tous les joueurs réalisent presque le par... Tous sauf PingU, décidément en difficulté. Ce schéma de jeu se reproduit à la cible suivante posée par Fever : Zhen Ji accumule du bonus, PingU du malus, et les autres se battent pour chaque point ! Finalement, PingU décide d'abandonner, et ne placera pas sa cible. On saute donc directement à Renan à qui revient l'honneur de placer la dernière cible. A ce stade de la compétition, il reste 4 joueurs dans la course, et le classement provisoire est comme suis :

1er, Zhen Ji avec un score de -6
2ème, Cobra avec un score de -5
3ème, Renan, avec un score de -2
4ème, Luke, avec un score de 0

Pour Renan, le seul espoir de gagner une place au classement est de placer une cible très difficile : il a 3 points de retard sur Cobra, et 2 points d'avance sur Luke... Il opte finalement pour une cible très éloigné, et 75 mètre, et réussi un tir au but en 2 billes ! Un par de 2, c'est pour lui la certitude que Luke ne pourra pas remonter au score, Renan est donc assuré de sa 3ème place. C'est au tour de Zhen Ji de tirer, et il réussi le pari difficile de toucher à la première bille ! Avec maintenant 2 points d'avance sur Cobra, il est sur de remporter son groupe ! C'est maintenant la 2ème place qui se joue entre Renan et Cobra. Ce dernier dispose d'une réplique presque 2 fois plus puissante que le SRS de Renan, mais cela sera t'il suffisant pour faire la différence ? Pour garder sa 2nd place, Cobra doit toucher en 4 coups maximum... et il a déjà raté ses 3 premiers tirs ! Un échec de plus, et ce sera la mort subite (au mieux) entre nos deux golfeurs ! On imagine son soulagement lorsque son 4ème tir fait mouche ! Fever, qui joue pour la gloire, réalise le par, et PingU refait un essai qui se solde par un +7... Finalement, Zhen Ji remporte son groupe avec une avance confortable de 4 points sur Cobra, qui lui finit à un petit point devant Renan. Luke ferme la marche à 3 points de Renan. Fever et Pingu finissent hors classement.

Finale 3

Image

La finale 3 regroupe les qualifiés des D3 & D4. On y retrouve Tox avec son VSR, un duo de SR2 avec Madmax et Skavenger, le duo inséparable d'APS2 avec Groquik et Panchoa, et finalement, Manukeru et son SRS. L'énergie moyenne des réplique est de 1,92 Joule, pour une distance moyenne de 44 m. Là où ça devient drôle, c'est le par moyen de... 4,5 ! C'est le par moyen le plus élevé de la compétition, et comme vous allez le lire très prochainement, c'est le groupe des erreurs de placement ! Sans trop vous spoiler, sachez dès à présent que tous les joueurs de se groupe vont finir avec un score négatif...
On commence donc avec Tox qui place une cible à 35 mètres en une bille. Les SR2 s'en sortent bien, les APS2 un peut moins bien, et Manukeru dépense 6 billes pour arriver au but. C'est au tour de Madmax de placer sa cible... 30 mètres, et un par maximal de 10 ! Groquik et Manukeru grattent quelques points, Tox, Ska, et surtout Panchoa (une bille !) font de plein de bonus. Skavenger fait lui aussi une grosse erreur de placement avec un par à 9 qui profite à tout le monde. Ce sera Tox qui réalisera le one-shot sur cette cible. Toujours dans la série des « j'aurais mieux fait de la placer ailleurs », Panchoa place une cible à 48 m en 5 tirs... et TOUS les golfeurs du groupe font mouche en une bille... Le groupe du par maudit, on vous avez prévenu ! Mais rassurez vous, la série noire est terminé. Groquik réussi un tir superbe à 72 m en une bille, qui pénalise tous ses adverse à hauteur de 1 à 3 points. Et finalement, Manukeru place l'ultime cible à 30 m en une bille, Groquik et Madmax réaliseront la même performance, et tous les autres golfeurs atteindront la cible en 2 coups. C'est Tox qui aura su le mieux récupérer des points là où il le fallait, et il termine premier avec un score de -16 (le par total étant de 27, il lui aura donc fallu 11 billes pour 6 cibles, pas mal du tout !). Notre duo d'APS2 finit au coude à coude avec un score -11, mais c'est Groquik qui chipera à Panchoa la 2ème place du groupe lors d'une mort subite. Skavenger termine à un petit point du podium du groupe avec son score de -10, suivi 4 points plus loin par l'autre SR2 de Madmax, et 2 points plus loin encore, par le SRS de Manukeru.

Finale 4

Image

L'ultime groupe de la compétition regroupait le peloton de queue ayant échouer lors des quart et des demi finales. Par ordre de passage, on y retrouve Jean Gui et son VSR-10 asthmatique, Fitruf, disqualifié en demi finale sur casse mécanique, Chodevant et son SRS capricieux, Baini, malchanceuse avec son SR2, Kaproum et son VSR-10 anémique (la réplique la plus faible de ce golf) et Sako, tout aussi malchanceux que Baini, à finir toujours une position en dessous des qualifiés. Mais ne vous y méprenez pas, ici aussi, la compétition sera sévère, et chacun défendra vivement sa place ! J'en veux pour preuve un par moyen très bas de 1,82, et une distance moyenne relativement haute de 48 m ! Cette finale 4, c'est un peu le miroir de la finale 3 : aucune erreur de placement de cible, et aucun joueur capable de finir avec un score négatif !
Jean Gui ouvre le bal, avec une cible en 2 billes à 53 m. Fitruf, Baini et Sako feront mieux, alors que Chodevant et Kaproum réaliseront le par. Schéma similaire lors de la deuxième cible placé par Fitruf (par de 1 à 44 mètres). 4 Golfeurs réitèrent la performance, Sako touche en 2 billes. On continue dans cette logique avec la cible de Chodevant en 2 coups : Baini Sako et Fitruf font mieux, Kaproum réalise le par, et Jean Gui touche en 5 coups, écopant donc d'un +3 pénalisant dans ce groupe très serré. Le premier break down de la finale 4 est mis en place par Baini qui touche sa cible à 52 mètres en 2 billes. Après 5 tirs ratés, Kaproum passe la cible (+7). Sako insiste un peut plus mais finit lui aussi par passer la cible après 8 tentatives (+10). Jean Gui insiste aussi mais finit par toucher en 12 tirs (+8). Fitruf abandonne après 6 tirs manqués (+8), et finalement, Chodevant fait son grand retour et touche cette cible très délicate en une seule bille ! La cible de Kaproum (par de 2, cible à 40 mètre) ne bouleverse pas le classement : tout le monde termine à +/- 1. C'est donc Sako qui place la dernière cible de la compétition, et il fait ça en beauté, avec un respectable 64 mètres en 2 coups. Jean Gui touche en 7 coups (+5)... et il sera le seul joueur à ne pas passer la cible ! Fitruf, Chodevant et Baini passent la cible dès que possible, et écopent tous d'un +7, alors que Kaproum insiste un peut plus, rate 7 fois sa cible, et attrape donc un +9 !
Dans cette finale 4 très relevé, c'est Chodevant et son SRS qui tire son épingle du jeu, en terminant premier avec un score de 5, à un petit point devant Baini et son SR2. 4 points plus loin, on retrouve Sako et son VSR (+10). Fitruf se serait classait 4ème avec un score de 13 s'il n'avait pas abandonné en demi finale, Kaproum termine avec un score de 16, et Jean Gui, bon perdant, ferme la marche avec un score de 19, tout en étant le seul golfeur du groupe à ne pas avoir passé une cible, et c'est tout à son honneur !

Classements

Classement général

Image

Au classement général, on retrouve sur le podium :

1er : Bowy (SRS, 2,72 Joule)
2ème : Leblond (MB4411, 2,78 Joule)
3ème : Stalker (VSR, 2,02 Joule)

On notera que les 2 premières places sont tenus par les répliques springs les plus puissantes de la compétition, et que les 2 dernières sont occupés par les 2 répliques les moins puissantes de la compétition : oui, tirer plus fort est un avantage, c'est incontestable. Sur les deux répliques HPA de la compétition, une seule termine la compétition (Cobra et son TAC21), en se classant 10 ème au général avec la réplique la plus puissante de la compétition : non, la puissance ne fait pas tout. 50% des répliques en finale 1 étaient des SRS (4 répliques donc), avec 3 répliques dans le top 5.

Classements par catégories de puissance

Image

Passons aux classements par catégorie de puissance. Notons au passage que la puissance moyenne des 27 répliques est de 2.05 Joule.

Dans la catégorie 1-1.5, seuls deux engagés :

1er : Kaproum (VSR, 1,25 Joule)
2ème : Jean Gui (VSR, 1,43 Joule)

La catégorie 1.5-2 était la plus représentée de la compétition, avec 12 engagés. Nous retrouvons sur le podium 3 répliques finalement très loin de la limite haute de puissance de ce groupe :

1er : Vinot (T5000, 1,66 Joule)
2ème : Shadow (SRS, 1,51 Joule)
3ème : Zhen Ji (VSR, 1,65 Joule)

La catégorie 2-2.5 comptait 8 engagés, pour la plus part des « surpris du joule-creep », ce qui explique le nombre de répliques à peines plus puissante que 2 joules. On retrouve sur le podium :

1er : Stalker (VSR, 2,02 Joule)
2ème : Alumyx (SRS, 2,33 Joule)
3ème : Nuage (M24, 2,12 Joule)

La catégorie 2.5-3 pourrait s'appeler « la catégorie Suisse », si on fait exception de Leblond. Avec 4 engagés, le podium est comme suit :

1er : Bowy (SRS, 2,72 Joule)
2ème : Leblond (MB4411, 2,78 Joule)
3ème : Dusty (SRS, 2,72 Joule)

Enfin, tout seul dans sa catégorie 3-3.5, nous retrouvons Cobra :

1er : Cobra (Tac21, 3,36 Joule)

Classements par catégories de mécaniques

Image

Le SRS Silverback était la plateforme mécanique la plus représentée de la compétition, preuve, s'il en fallait, que cette réplique a fait sa place dans le monde des bolteux. Avec 4 répliques sur 8 en finale, 3 répliques dans le top 5, et la plus haute marche du podium au général, c'est un résultat qui devrait faire plaisir chez Silverback. Les culasses push et pull étant mélangés dans ce groupe de 9 golfeurs, on retrouve sur ce podium :

1er : Bowy (SRS pull, 2,72 Joule)
2ème : Alumyx (SRS push, 2,33 Joule)
3ème : Dusty (SRS pull, 2,72 Joule)

Impossible de se passer d'une catégorie VSR-10, qui était la 2ème plate-forme la plus représentée du Golf avec 8 répliques. Et même si une seule a réussi à grimper en finale, Stalker a sauvé l'honneur de ce monument du bolt action en terminant 2nd au classement général. Dans la catégorie VSR donc, on retrouve sur le podium :

1er : Stalker (VSR-10, 2,02 Joule)
2ème : Zhen Ji (VSR-10, 1,65 Joule)
3ème : Tox (VSR-10, 1,96 Joule)

Dans la catégories APS, on retrouve toutes les répliques équipés d'un cylindre alésé à 20 mm de 29 cc : APS-2, APS-T96, APS-SR2, M24 CA. Cette catégorie, tout aussi bien représentée que la catégories VSR (8 engagés) présente aussi bien plus de diversité. On retrouve sur ce podium :

1er : Vinot (T5000, base M24, 1,66 Joule)
2ème : Nuage (M24, 2,12 Joule)
3ème : Groquik (APS2, 1,92 Joule)

Enfin, 2 répliques ne rentraient dans aucune des catégories précédentes (mécanique AWS et Tanaka) :

1er : Leblond (MB4411, 2,78 Joule)
2ème : Cobra (TAC21, 3,36 Joule)

Grille de jeu :

Et pour résumer cette compétition, voilà la grille de jeu. En vert, les joueurs qualifiés, en orange les disqualifiés, et en rouge les abandons/casses :

Image
Dernière édition par Alumyx le 21 août 2017 18:31, édité 10 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
shadow
Adhérent Sniperland
Messages : 642
Inscription : 28 mai 2011 12:36
Localisation : La Seyne/Mer, Var.

Re: 1er Golf Sniperland (édition 2017)

Messagepar shadow » 11 juil. 2017 23:02

Merci Denis, que des bons souvenirs :wink:
Vivement la suite ...
Que la force soit avec toi !!!
Heu ok ! mais pas plus de 2 joules hein !?

Image Image

Avatar de l’utilisateur
Panchoa
one shot one out !
Messages : 634
Inscription : 17 nov. 2014 17:54

Re: 1er Golf Sniperland (édition 2017)

Messagepar Panchoa » 12 juil. 2017 18:28

Superbe première partie de retex, me tarde de voir la suite et surtout les photos !
Le vent se lève, il faut tenter de vivre.
Image
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
bowy
Adhérent Sniperland
Messages : 501
Inscription : 24 janv. 2008 22:52
Localisation : Cronay
Contact :

Re: 1er Golf Sniperland (édition 2017)

Messagepar bowy » 12 juil. 2017 19:02

Mais c'est claiiiirrr oubien (accent suisse pour Renan) que le 1/4 je l'ai passé dans la douleur, c'étit vraiment, mais alors vraiment passé de justesse. Baini et son SR2 ont été bleuffant !!!
http://www.swisswarriors.ch

shoot first, fast and accuratly .... no second place in a gunfight

Image
Image
Image

Mich-Mich
one shot one out !
Messages : 2722
Inscription : 12 oct. 2009 14:01

Re: 1er Golf Sniperland (édition 2017)

Messagepar Mich-Mich » 12 juil. 2017 20:19

Me donne furieusement envie de participer à la prochaine édition, histoire de voir ce que donnerait ma canne à pêche! 1m40 pour 8.9kg tout de même!
Anytime baby...!
MMT338ALM 31A2 MOD.1 user
MMT338ALM 31A1 MOD.2 designer
MMT338ALM 26A1 MOD.3 designer
VFC M40A5 user
Nightforce 5.5-22x50 NXS user
Mini Mich-Mich, une petite merveille!

Image
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
Neo
one shot one out !
Messages : 771
Inscription : 01 déc. 2015 2:21
Localisation : Plein sud belgique
Contact :

Re: 1er Golf Sniperland (édition 2017)

Messagepar Neo » 13 juil. 2017 1:53

merci pour ce beau résumé, vivement la suite 8)
Image

Avatar de l’utilisateur
Alumyx
membre du bureau
Messages : 8920
Inscription : 17 juin 2008 22:07
Localisation : Hong Kong
Contact :

Re: 1er Golf Sniperland (édition 2017)

Messagepar Alumyx » 17 juil. 2017 15:20

Merci pour vos retours sur les quarts de finales. Je viens de poster les résumés des 1/2 finales.
Image

Avatar de l’utilisateur
Renan
Adhérent Sniperland
Messages : 5026
Inscription : 11 juin 2010 7:51
Localisation : Corconne, Gard
Contact :

Re: 1er Golf Sniperland (édition 2017)

Messagepar Renan » 17 juil. 2017 17:13

C'est très sympa de lire ça façon "résumé sportif"! Et les chiffres sont très intéressant surtout =3
ImageImage
ImageImage
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette au fraises de nos illusions"
Boulet

Avatar de l’utilisateur
bowy
Adhérent Sniperland
Messages : 501
Inscription : 24 janv. 2008 22:52
Localisation : Cronay
Contact :

Re: 1er Golf Sniperland (édition 2017)

Messagepar bowy » 20 juil. 2017 21:02

Je poste aussi ici la vidéo du golf, je crois que sur l'autre topic tout le monde ne peut pas la voir : https://www.youtube.com/watch?v=wxWi8RSnVyc
http://www.swisswarriors.ch

shoot first, fast and accuratly .... no second place in a gunfight

Image
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
shadow
Adhérent Sniperland
Messages : 642
Inscription : 28 mai 2011 12:36
Localisation : La Seyne/Mer, Var.

Re: 1er Golf Sniperland (édition 2017)

Messagepar shadow » 20 juil. 2017 22:42

Merci Bowy !

Bon ben si avec ça vous avez pas une centaine de demande d'inscription pour la prochaine :wink:
Que la force soit avec toi !!!
Heu ok ! mais pas plus de 2 joules hein !?

Image Image

Avatar de l’utilisateur
sako
Adhérent Sniperland
Messages : 625
Inscription : 20 sept. 2014 23:48
Localisation : montpellier

Re: 1er Golf Sniperland (édition 2017)

Messagepar sako » 21 juil. 2017 11:15

merci bowi, chouette vidéo ^^
ImageImage
ImageImage

Terranhunt
Adhérent Sniperland
Messages : 223
Inscription : 21 août 2015 17:22

Re: 1er Golf Sniperland (édition 2017)

Messagepar Terranhunt » 21 juil. 2017 16:28

Merci Bowy , cela permet de voir vos tetes pour une fois car d'habitude en airsoft on a un masque sur le visage ou une ghillie sur la tète...

Avatar de l’utilisateur
Alumyx
membre du bureau
Messages : 8920
Inscription : 17 juin 2008 22:07
Localisation : Hong Kong
Contact :

Re: 1er Golf Sniperland (édition 2017)

Messagepar Alumyx » 19 août 2017 16:08

Le résumé des finales a été ajouté, ainsi que les classements (général, catégories de puissance, catégories mécaniques). Vous aurez noté que je me suis beaucoup plus attardé sur la finale 1... car j'y étais présent, et j'avais donc beaucoup plus à dire ! J'espère que les participant auront plaisir à lire ce résumé à se retrouver dans ce texte, tout comme j'espère que les non présents auront plaisir à lire ces lignes, et que cela les motivera pour venir l'an prochain !
Image

Avatar de l’utilisateur
Renan
Adhérent Sniperland
Messages : 5026
Inscription : 11 juin 2010 7:51
Localisation : Corconne, Gard
Contact :

Re: 1er Golf Sniperland (édition 2017)

Messagepar Renan » 19 août 2017 16:27

Ca fait plaisir à lire =3
Merci Alu!
ImageImage
ImageImage
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette au fraises de nos illusions"
Boulet

Avatar de l’utilisateur
bowy
Adhérent Sniperland
Messages : 501
Inscription : 24 janv. 2008 22:52
Localisation : Cronay
Contact :

Re: 1er Golf Sniperland (édition 2017)

Messagepar bowy » 19 août 2017 18:18

Encore merci de ce retour, c'était vraiment une journée incroyable.
http://www.swisswarriors.ch

shoot first, fast and accuratly .... no second place in a gunfight

Image
Image
Image


Revenir vers « Histoire et commentaires »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités